Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Mouvement des gilets jaunes : gros impact pour certains commerces de Normandie

mardi 27 novembre 2018 à 19:23 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Au 11e jour du mouvement des gilets jaunes certains commerces accusent le coup. Ils subissent une absence de clientèle effrayée par les barrages situés à proximité. Des associations professionnelles tirent la sonnette d’alarme à l’approche de l’importante période des ouvertures dominicales.

Parking très peu achalandé lors du "Black Friday" vendredi dernier à Mondevillage
Parking très peu achalandé lors du "Black Friday" vendredi dernier à Mondevillage © Radio France - Didier Charpin

Caen, France

Tous les commerçants ne sont pas égaux face au mouvement des gilets jaunes. Dans l’agglomération caennaise les magasins situés à l’entrée Est sont régulièrement entourés de barrages filtrants. Même si les clients peuvent passer, la simple présence des gilets jaunes suffit à dissuader beaucoup de consommateurs selon Michel Colin, président de la CCI Caen-Normandie « c’est vraiment dur pour Mondeville 2, Mondevillage et le Décathlon. Ces surfaces sont quasiment bloquées ! ». Ces deux derniers samedi les magasins ont même fermé par crainte d’incidents avec les manifestants. Globalement ces enseignes ne communiquent pas leur déficit de clientèle (des consignes ont été données par leur direction respective) et une seule donnée est connue : Décathlon a perdu un million d’euros de chiffre d’affaire depuis le 17 novembre (source CCI Caen-Normandie)  

Tous les secteurs touchés

Les Chambres de Commerces et d’industries ainsi que les organisations patronales dressent des états des lieux secteur par secteur. Dans l’hôtellerie-restauration la baisse de chiffre d’affaire est comprise entre 30 à 50%. Sur l’activité de la grande distribution le recul se situe entre 60 et 80%. Même l’industrie et le bâtiment ne sont pas épargnés avec des pertes liés aux retards de livraisons et d’approvisionnements. Dans certains secteurs d’activités les ventes seront peut-être décalées, mais pour le secteur de l’alimentaire l’impact est plus violent : « Il s’agit de produit frais, des denrées périssables, donc là c’est perte sèche » explique Roselyne Lemarchand, vice-présidente de l’U2P-Normandie et responsable de la confédération des artisans de l'alimentation. « Certains de nos membres parlent de 50 % de pertes ! Il s’agit de commerces de proximité situés près des points de blocages. Ils se sentent pris en otages ». L’U2P demande aux pouvoirs publics de faire preuve de souplesse, avec des reports de charges fiscales et sociales, des délais de paiement supplémentaires et annulation des pénalités et majorations de retard. 

« Les gilets jaunes se trompent de cible » - Michel COLIN, président de la CCI Caen-Normandie

Les commerçants regardent vers l’avenir et la période des ouvertures dominicales (les premières dès ce week-end). Ils espèrent que les gilets jaunes feront baisser la pression autour des centres commerciaux. Si ce n’est pas le cas, le ralentissement de l’activité « boutique » risque de faire le jeu d’internet : « C’est notre crainte et il ne faut pas oublier que les chiffres d’affaires pourraient basculer vers ces entreprises américaines qui tiennent le marché d’Internet » observe Michel Colin. Avant de conclure « en pénalisant l’économie française et ses emplois, j’ai l’impression que les gilets jaunes se trompent de cible ».