Économie – Social

Mulhouse : le Globe vend ses derniers stocks aux enchères

Par Marie Chaffard, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass jeudi 24 juillet 2014 à 18:21

Magasin Globe Mulhouse (photo 2006)
Magasin Globe Mulhouse (photo 2006) © Maxppp

L'emblématique magasin du centre ville mulhousien fermé depuis deux mois a rouvert une dernière fois ce jeudi. 150 personnes ont participé à la vente aux enchères organisée pour vider les stocks et le mobilier restant. Malheureusement pour les clients, tout est parti sous forme de lots.

Les Mulhousiens qui rêvaient d'un sac de luxe à prix cassé ont vite compris qu'à moins de vouloir offrir des cadeaux à toute la famille, ils ne pourraient rien acheter lors de la vente aux enchères du Globe, le mythique magasin du centre ville placé en liquidation judiciaire. Les sacs, chaussures, vêtements étaient destinés aux professionnels, comme les éléments de décoration du magasin ou encore les meubles de la cuisine installée au sous-sol pour l'activité traiteur.

Une cliente du Globe : "J'avais des amies qui travaillaient là, j'y venais enfant. C'est sentimental."

Des curieux sont quand même venus jeter un coup d'oeil dans la salle de vente improvisée au premier étage du magasin. Mais les acheteurs - cent cinquante inscrits - sont surtout des commerçants. Des lots entiers de vêtements, chaussures ou vaisselle sont emportés par des magasins de destockage mulhousiens.

enchères Le Globe SON clientes

Globe vente aux enchères devant 150 personnes - Radio France
Globe vente aux enchères devant 150 personnes © Radio France - Photo Marie Chaffard

Au fond de la salle, quatre anciens salariés suivent la vente avec tristesse. Ils sont embauchés en intérim jusqu'à la fin du mois de juillet pour solder les comptes et répondre aux derniers fournisseurs.

enchères Le Globe SON salariée

Globe vente aux enchères mannequins - Radio France
Globe vente aux enchères mannequins © Radio France - Photo Marie Chaffard

Le projet de reprise d'Yves Stoffelbach, l'un des deux directeurs du Globe, et d'un investisseur anglais est tombé à l'eau. Dans quelques jours, lorsque les acheteurs auront récupéré leurs lots, il ne restera plus qu'à rendre les clés.