Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Mulhouse, les Restos du cœur s'affairent pour leur campagne d'hiver

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Mulhouse, France

Les Restos du cœur entament ce lundi leur 31ème campagne d’hiver. Dans les seize semaines à suivre, la distribution des repas pourrait atteindre un record. Illustration au centre de distribution de Mulhouse.

Les Restos du Coeur lancent leur campagne d'hiver
Les Restos du Coeur lancent leur campagne d'hiver © Maxppp

Le centre de distribution des Restos du cœur de Mulhouse est le plus important du Haut-Rhin. Il compte certains jours jusqu'300 bénéficiaires. Un centre en pleine effervescence au moment du lancement ce lundi de la 31ème campagne d'hiver de l'association. Elle va durer jusqu'au 12 mars, soit seize semaines de distribution de repas.

A Mulhouse comme ailleurs, les bénéficiaires sont plus nombreux d'année en année. "Ici on aide beaucoup d'étrangers, confirme Michel, un bénévole. Sinon ceux qui viennent sont surtout des chômeurs et des retraités qui n'ont qu'une petite retraite".

"Les Restos, c'est aussi l'accueil. Ça m'aide psychologiquement". Pierre, un bénéficiaire de 51 ans

Pour bénéficier de cette aide, il faut pouvoir justifier de faibles ressources. "Ça fait six ans que j'en bénéficie, témoigne une Kosovare au centre mulhousien. _Je viens une fois par semaine pour la nourriture. Bien sûr ça ne suffit pas. Mais ça aide bien". _Pierre lui a perdu son appartement et a du mal à remboursé un crédit : "Ici je ne viens pas que pour la nourriture. Je viens pour l'accueil. Ça m'aide psychologiquement à ne pas rester enfermé dans mon coin".

Aujourd'hui, "un repas ne suffit plus", commente Pierre Fettel, le président des Restos du cœur du Haut-Rhin. Une fois que les personnes sont dans le centre, on leur propose aussi de l'aide aux devoirs pour les enfants, des cours de français. Et on les oriente aussi vers d'autres associations qui peuvent les aider". En Alsace, les Restos du cœur comptent 1.200 bénévoles et 36 centres de distribution.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess