Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Mulhouse : Manurhin repris par un groupe de défense émirati

mercredi 1 août 2018 à 19:37 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

L'entreprise Manurhin de Mulhouse passe sous pavillon émirati. Décision ce mercredi, de la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse. Quatre offres de reprises étaient présentées, celle d'EDIC, un groupe de défense des Emirats Arabes Unis a remporté la mise.

Les ateliers de Manurhin
Les ateliers de Manurhin © Maxppp - Thierry Gachon

Mulhouse, France

La fin d'une époque pour Manurhin. Le fleuron de l'armement français, centenaire en 2019 passe sous pavillon émirati. L'offre de reprise du groupe de défense des Emirats Arabes Unis, Edic , a été retenue, parmi les trois autres candidats en lice. 

Étaient en lice également : l'industriel de l'armement belge New Lachaussée, la PME française Odyssée Technologies et le groupe slovaque Delta Defence.

Argent frais injecté et 104 emplois sur 145 maintenus 

Cette offre de reprise, prévoit le maintien de 104 postes sur 145 salariés. Edic remettra également de l'argent frais sur la table pour redémarrer l'entreprise : 10 millions d'euros dans un premier temps. Edic est déjà un client de Manurhin. 

Ce plan de cession sera effectif dès lundi, les salariés rentrent de congés le 13 août prochain. 

Les ateliers de Manurhin à Mulhouse  - Radio France
Les ateliers de Manurhin à Mulhouse © Radio France - Patrick Genthon

Placé en redressement judiciaire le 13 juin dernier, après avoir été placé pendant un an en procédure de sauvegarde, Manurhin, leader mondial de production de lignes d’assemblage de machines de cartoucherie, Manurhin disposait d’un gros carnet de commande mais manquait cruellement de fonds propres. 

En 2017, Manurhin a enregistré une perte nette de 16,7 millions d'euros, soit un montant supérieur à son chiffre d'affaires, qui a chuté à 12,1 millions d'euros cette même année.

Edic reprendra l'intégralité des carnets de commande a précisé, le désormais ex-PDG de l'entreprise, Rémy Tahnnberger. Ce dernier passe la main, après être arrivé à la tête de l'entreprise mulhousienne en 2010, il avait alors injecté 2 millions d'euros.