Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Mundolsheim : quatre mois après l'incendie, Emmaüs prépare son déménagement

jeudi 14 juin 2018 à 14:09 Par Aude Raso, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Emmaüs Mundolsheim a réuni des représentants des collectivités jeudi, afin de présenter les grandes lignes de son projet de déménagement. L'association vise des locaux sur la zone industrielle de Bischheim-Hoenheim.

Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018
Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018 © Radio France - Aude Raso

Mundolsheim, France

Le contraste est saisissant, en arrivant dans la rue Général-Rapp, à Mundolsheim. Sur la gauche, les anciens locaux d'Emmaüs, vides, ravagés par les flammes en février dernier, sont définitivement perdus. Sur la droite, c'est l'effervescence dans les locaux restants. "On fait un peu du camping", commente Thierry Kuhn, le directeur d'Emmaüs Mundolsheim. Un chapiteau a été construit sur le parking, afin d'accueillir le dépôt. Mais l'association est à l'étroit et veut déménager en fin d'année 2019.

Un besoin de subventions

Une piste sérieuse se présente pour Emmaüs : s'installer sur la zone industrielle de Bischheim-Hoenheim, toujours au nord de Strasbourg. "Nous avons repéré un bâtiment de 4.000 m2, soit le double de notre surface à Mundolsheim", détaille Thierry Kuhn. 

Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018 - Radio France
Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018 © Radio France - Aude Raso

Emmaüs Mundolsheim veut en profiter pour changer de dimension, créer une cantine solidaire ou encore un centre de formation sur les questions écologiques et solidaires.

Pour finaliser l'achat des locaux et développer ses nouvelles activités, Emmaüs a besoin d'argent, de 800.000 à 1 million d'euros... et donc de subventions. Jeudi 14 juin, l'association a présenté à Mundolsheim les grandes lignes de son projet devant des représentants de l'Eurométropole de Strasbourg, des mairies, de la région Grand Est et du département du Bas-Rhin. Alain Fontanel, 1er adjoint au maire de Strasbourg, a encouragé tout le monde à se mettre autour d'une table dans le courant de l'été, afin d'étudier le projet.

Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018, quatre mois après l'incendie - Radio France
Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018, quatre mois après l'incendie © Radio France - Aude Raso
Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018, quatre mois après l'incendie - Radio France
Emmaüs Mundolsheim, le 14 juin 2018, quatre mois après l'incendie © Radio France - Aude Raso