Économie – Social

Muret : le projet "Porte des Pyrénées" va voir le jour

Par Stéphane Garcia et Bénédicte Dupont, France Bleu Toulouse mercredi 14 décembre 2016 à 19:35 Mis à jour le jeudi 15 décembre 2016 à 8:06

Une zone commerciale de 27.000 m² sera installée, avec des magasins de jardinage, de bricolage, de prêt à porter et des restaurants...
Une zone commerciale de 27.000 m² sera installée, avec des magasins de jardinage, de bricolage, de prêt à porter et des restaurants... © Radio France

C'est un projet majeur de développement pour la ville de Muret : le projet "Porte des Pyrénées" au sud de la ville... Ça fait quinze ans qu'on en parle, aujourd'hui on peut dire qu'il va bel et bien se faire...

Jusqu’à aujourd’hui, c’était un vieux serpent de mer du côté de Muret, le projet « Porte des Pyrénées ». Cette fois, on peut dire qu’il se fera. C'est un nouveau quartier qui va sortir de terre, au sud de Muret, à proximité de la sortie 33 de l’A64.

Trois pôles différents

Une zone commerciale de 27.000m². Un hypermarché et des magasins de jardinage, bricolage, de prêt à porter et des restaurants. Une zone de loisirs avec un karting, laserquest, squash, foot à 5, paddle tennis, escalade... mais aussi une nouvelle grande salle événementielle de 1.500 places. Un outil qui sera amené à remplacer la salle Alizé de Muret et qui accueillera des salons, des spectacles et des concerts.

Plan de la zone commerciale et de loisirs - Radio France
Plan de la zone commerciale et de loisirs © Radio France - Stéphane Garcia

Ensuite, le projet prévoit la création d’un quartier résidentiel avec des appartements et des pavillons. Au total une soixantaine de logements. Egalement, une résidence d'appart-hôtel et 5.000m² carré d'espace de co-working, des bureaux partagés, des locaux paramédicaux et des commerces de proximité (type boulangerie, boucherie...).

Une soixantaine de logements seront créés au niveau quartier résidentiel, avec également des appartements, des pavillons et une résidence d'appart d’hôtel... 5.000m² au total  - Radio France
Une soixantaine de logements seront créés au niveau quartier résidentiel, avec également des appartements, des pavillons et une résidence d'appart d’hôtel... 5.000m² au total © Radio France

Le coût total du projet est estimé à 179 millions d’euros. Par ailleurs, ce futur pôle commercial va permettre la création de 400 à 500 emplois une fois le chantier fini, et autant d’emplois en phase de chantier. La livraison prévue en deux temps : la zone résidentielle ouvrira ses porte fin 2017. La partie commerciale en 2019.

Une rue piétonne avec des commerces de proximité et des locaux paramédicaux. - Radio France
Une rue piétonne avec des commerces de proximité et des locaux paramédicaux. © Radio France

Les commerçants du centre-ville accusent le coup

Du côté du centre-ville de Muret, et de ses 220 commerçants c’est un coup dur. « On essaie de tuer le petit commerce qui essaie de survivre à la crise, explique Alain, vendeur de prêt à porter. Il va y avoir des gros groupes qui vont se manifester et les gens ils vont y aller, c’est évident. »

Le malaise des commerçants du centre-ville de Muret. Reportage

« Roques et Portet ça suffit, il y a trop de centres commerciaux autour de Muret, lance Nathalie, bijoutière dans le centre-bourg. Je ne vois pas l’intérêt. » Fatimah, gérante de la supérette SPAR a surtout peur de voir moins de clients le dimanche : « nous étions les premiers à ouvrir les dimanche il y a cinq ans, maintenant tout le monde ouvre et s’il y a un nouveau centre-commercial, c’est sûr que l’on perdra des clients. »

230 boutiques sont présentes dans le centre-ville de Muret - Radio France
230 boutiques sont présentes dans le centre-ville de Muret © Radio France - Stéphane Garcia

Pas d'inquiétude répond-t-on du côté de la municipalité de Muret : « La zone commerciale et le centre-ville peuvent fonctionner de manière complémentaire, détaille André Mandement, le maire de Muret et président de l’agglomération du Muretain. On peut avoir des campagnes de communication communes, des produits complémentaires entre ceux vendus au centre-ville et sur le centre commercial, avec une gamme différente. »

Des commerçants du centre-ville ont d’ailleurs déjà entamé des démarches pour déménager Porte des Pyrénées, voire pour certains y installer une nouvelle boutique, en plus de celle au centre-ville.

L'INVITÉ ce jeudi 15 décembre : Thierry Suaud, maire de Portet et vice-président de la Communauté d'Agglomération du Muretain, interrogé par Bénédicte Dupont.

L'INVITE EN UN CLIC - Thierry Suaud, maire de Portet et vice président de l'Agglo du Muretain

Les études de chalandises ont montré que le sud de Muret pouvait drainer un public qui n'est pas complètement celui de Roques ou Portet. Je comprends la crainte de la concurrence des commerçants muretains mais ce ne sera pas la même clientèle. — Thierry Suaud, vice-président de l'Agglo