Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Muriel Pénicaud à Clermont-Ferrand : "La clé de l'industrie de demain, ce sont les compétences"

- Mis à jour le -
Par , , , , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

La ministre du Travail est à Clermont-Ferrand ce vendredi pour inaugurer le Hall 32. Ce site dédié à l'industrie est à la fois un centre de formation mais aussi un laboratoire high-tech pour les entreprises. Muriel Pénicaud était l'invitée de la matinale de France Bleu Pays d'Auvergne.

Clermont-Ferrand, France

"La clé de l'industrie de demain, ce sont les compétences". C'est avec ces mots que la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a commencé son interview à France Bleu Pays d'Auvergne ce vendredi matin, elle était l'invitée de la matinale avant d'inaugurer le Hall32. Implanté sur un ancien site Michelin à Clermont-Ferrand, cette ancienne usine de 13.000 m2 est aujourd'hui dédiée à l'industrie du futur. Le Hall32 est à la fois un centre de formation, une galerie des métiers pour le grand public mais aussi un laboratoire high tech pour les entreprises.

"Le Hall 32 va être une vitrine des métiers de l'industrie et permettre de former 2000 personnes par an"

Muriel Pénicaud a salué l'initiative de Michelin : "Le Hall32 va être une vitrine des métiers de l'industrie. Il va permettre à près de 2000 personnes en formation continue, de se perfectionner ou d'apprendre les métiers de l'industrie chaque année. Et puis ça va permettre à des élèves en alternance de se former et ils vont jusqu'à chercher de jeunes décrocheurs, et pour ça je les salue". 

La ministre du Travail est optimiste quant à l'avenir de l'industrie, même si beaucoup de sites ont fermé. "On a perdu un million d'emploi dans l'industrie en dix ans. Notre tissu industriel s'est affaibli. Mais depuis deux ans, l'industrie repart, elle embauche beaucoup en CDI d'ailleurs. Au total, on créé plus d'emplois qu'on en supprime dans ce secteur et ça c'est positif". 

"On vient de passer la barre des 458.000 apprentis, c'est la première fois en France. "

Muriel Pénicaud mise beaucoup aussi sur la voie de l'apprentissage. "Je crois que l'apprentissage était un trésor caché dans ce pays. Il y a un an, on a libéré tous les freins, c'est en train de se développer fortement. On vient de passer la barre des 458.000 apprentis, c'est la première fois en France. "

Clermont-Ferrand : le Hall32, le site dédié aux métiers de l'industrie du futur - Radio France
Clermont-Ferrand : le Hall32, le site dédié aux métiers de l'industrie du futur © Radio France - Claudie Hamon

Inauguration en grandes pompes

Outre la Ministre du travail Muriel Pénicaud accompagnée par la préfète du Puy-de-Dôme, Anne-Gaëlle Baudoin-Clerc, les grands patrons auvergnats étaient évidemment présents pour cette inauguration XXL du Hall32. Premiers de cordée, le nouveau président du groupe Michelin, Florent Menegaux et son prédécesseur Jean-Dominique Senard. "Tous les jeunes en formation ici sont quasiment sûrs de trouver un emploi à la sortie de leurs études", argumente Florent Menegaux. "Pas forcément chez Michelin, mais dans les entreprises partenaires, car la formation, ici a été conçue, pour les entreprises et avec les entreprises."  Selon Brice Hortefeux, député européen LR, conseiller régional Aura il y aurait 20 000 emplois industriels non-pourvus dans la région. L'Auvergne-Rhône-Alpes devrait d'ailleurs bientôt se doter d'une agence régionale de l'orientation.

Pour ces entreprises le Hall32 est un vrai vivier de jeunes talents. Le site clermontois Trelleborg va  recruter cinq alternants cette année. "Pour nous Hall32 est l'assurance de recruter des jeunes formés aux nouvelles technologies, adaptés à l'entreprise 4.0, explique le directeur Alain Guillon. "On a besoin de compétences très techniques. On recherche des conducteurs de ligne, de la maintenance. Le Hall32 est une formidable opportunité d'associer le monde de l'éducation à nos besoins." Même situation chez Limagrain qui va recruter une quinzaine d'alternants chaque année dans cette école innovante. "Nous recrutons dans les métiers de l'électro-mécanique, de l'électricité, des conducteurs de machine, explique Damien Bourgarel, directeur général du groupe, des secteurs en tension. C'est pour cette raison que nous soutenons le Hall32 depuis le début."

Isabelle Sauret, présidente de l'association 2Arami, devant le plateau technique du Hall32 - Radio France
Isabelle Sauret, présidente de l'association 2Arami, devant le plateau technique du Hall32 © Radio France - Claudie Hamon

Si Michelin fait office de locomotive en étant le principal financeur (près de 14 millions d'€uros), l'association compte cinq autres piliers : le groupe Limagrain, la Banque de France, Opcalia, Viameca, ainsi que le Rectorat. La Région Auvergne-Rhône-Alpes et le Commissariat Général à l’Investissement sont également partenaires. C'est l’association 2Arami présidée par Isabelle Sauret (école Michelin) qui porte le projet nanti d'un budget de 30 millions d'€uros sur cinq ans.

Florent Menegaux, président du groupe Michelin - Radio France
Florent Menegaux, président du groupe Michelin © Radio France - Claudie Hamon

Des visites par groupe ont précédé l'inauguration officielle. Les officiels ont ainsi pu découvrir les 3000 m2 de plateau technique dernier cri mis à la disposition des jeunes apprentis.  

Muriel Pénicaud a terminé sa visite clermontoise chez Inser'adis, une entreprise de travail temporaire d'insertion. La ministre du travail a posté un message sur son compte Twitter "Entreprises inclusives, faites confiance aux compétences et savoir-faire des 145 intérimaires!".

Choix de la station

France Bleu