Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"On n'est pas dans l'impasse, nous partirons tous à la retraite à 60 ans !" selon la CGT Gard

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Bruno Rivier, secrétaire général par intérim de la CGT inter-professions du Gard, invité de France Bleu Gard Lozère

Après six semaines de conflit, les syndicats opposés à la réforme des retraites appellent ce jeudi 15 janvier à une nouvelle journée de manifestations. C'est un test pour la suite du mouvement qui tente de s'élargir au-delà des transports où la grève s'essouffle, en attendant un nouveau rendez-vous dans la rue le 24 janvier.  

Sixième journée de manifestations 

Pour la sixième fois depuis le 5 décembre, l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, CFE-CGC et trois organisations de jeunesse) appelle à "une journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations". 

Manifestation à Nîmes à 14h30 au départ des Jardins de la Fontaine

Des cortèges défileront dans toute la France, avec en point d'orgue celui dans l'après-midi entre Montparnasse et Place d'Italie à Paris.  L'enjeu pour ces syndicats est de retrouver une mobilisation conséquente après une journée d'actions locales mardi peu suivie et des journées nationales en recul: le 11, la police avait dénombré 149.000 manifestants après 452.000 jeudi 9 janvier, contre 805.000 lors de la première journée du 5 décembre.

Les syndicats ne sont pas dans une impasse, chaque jour des travailleurs nous rejoignent, et nous gagnerons la bataille !

C'est qu'estime Bruno Rivier, secrétaire général par intérim de la CGT inter-profession du Gard. Il s'en explique sur France Bleu Gard Lozère

Choix de la station

À venir dansDanssecondess