Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nancy : les commerçants se préparent à rouvrir samedi

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Comme partout en France, les commerçants de Nancy ont retrouvé le sourire. Ils pourront rouvrir ce samedi. Même si les contraintes liées aux règles sanitaires sont plus strictes, ils ont regagné leurs commerces pour préparer leurs vitrines et la réouverture tant attendue.

Les boutiques se préparent à la réouverture samedi
Les boutiques se préparent à la réouverture samedi © Radio France - Mohand Chibani

Les rideaux des magasins sont baissés mais à l'intérieur la lumière est allumée et à travers les grilles, on aperçoit les va-et-vient des employés en train de préparer les rayons. Dans la boutique de décoration de Vivien, il ne sont que deux avec son associé mais tout est quasiment en place pour ouvrir samedi dès 9h "On ne rattrapera jamais le chiffre d'affaire perdu de ces derniers mois mais on espère que les clients seront au rendez-vous durant ces dernières semaines de l'année, en tout cas, on fait tout pour proposer un maximum de choix à nos clients et on a mis le paquet sur la décoration de la vitrine."

Vivien Pillière, gérant du magasin My Mucho, prêt à la réouverture
Vivien Pillière, gérant du magasin My Mucho, prêt à la réouverture © Radio France - Mohand Chibani

C'est une renaissance, Isabelle, gérante d'un magasin des arts de la table 

Un peu plus loin, dans un magasin des arts de la table, Isabelle, la gérante déplace des cartons de marchandises qui bloquent l'entrée de sa boutique. Elle doit déballer et ranger au plus vite mais elle le fait avec grand plaisir "c'est une renaissance" dit-elle "j'ai hâte de pouvoir ouvrir et accueillir les clients même si je m'attends à ce qu'ikls soient moins nombreux à cause des règles de distanciation. J'ai un petit magasin et je ne pourrai pas faire entrer plus de 5 clients à la fois. C'est frustrant de laisser les gens attendre dehors dans le froid, j'espère juste qu'ils seront compréhensifs".

Le coeur n'y est pas, ils nous ont tué, un gérant de magasin de chaussures

Dans une autre rue de la ville, ce gérant de magasin de chaussure qui préfère garder l'anonymat saupoudre de flocons blancs les petits sapins qu'il a disposé dans sa vitrine, comme il l'a toujours fait durant la période des fêtes depuis quarante ans mais cette année le coeur n'y est pas explique t-il "Franchement le mal est fait, je n'ai pas tout envie de me mettre à l'ouvrage, j'ai même envie de pleurer. J'estime qu'on s'est moqué de nous. J'ai du rester fermer trois mois cette année et depuis le mois de mars, je ne me verse aucun salaire. Vous vous imaginez ! Je n'ai même pas eu le droit à l'aide du gouvernement de 1500 euros. Donc je vais essayer de travailler un peu durant cette période des fêtes de fin d'année mais encore une fois, le coeur n'y est pas".

A l'intérieur des magasins, les employés préparent les rayons
A l'intérieur des magasins, les employés préparent les rayons © Radio France - Mohand Chibani

Dans toute l'agglomération nancéienne, les commerces sont autorisés à ouvrir jusqu'à 21h "tous les dimanches à partir de ce dernier week-end de novembre et jusqu'au 3 janvier inclus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess