Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nantes : des punaises dans une résidence pour personnes âgées

-
Par , France Bleu Loire Océan

Douze appartements d'une "Résidence autonomie" gérée par CCAS de Nantes, sont infestés par des punaises de lit. Le problème dure depuis le mois de décembre.

La "Résidence autonomie" de la rue du Croissant, à Nantes
La "Résidence autonomie" de la rue du Croissant, à Nantes © Radio France - Bertrand Pidance

Nantes, France

Cela fait huit mois que les punaises de lit résistent. Les premières ont été signalées en décembre dernier, dans cette "Résidence autonomie" de la rue de Croissant, à Nantes. Sur les 51 appartements, douze sont infestés. 

Depuis décembre, le Centre Communal d'Action Scociale fait régulièrement appel à une société spécialisée pour tenter d'éradiquer les insectes. Localisation des foyers avec un chien spécialisé, traitement chimique et mécanique, mise en chauffe des appartements, vêtements placés au congélateur : tout a été essayé, ou presque. Mais les punaises sont toujours là.

Un soutien psychologique a été mis en place pour les résidents et les personnels. Valérie Bioteau, responsable du pôle des établissements médico-sociaux de Nantes explique que "les résidents sont plutôt gênés, parce qu’il y a une certaine honte. Certains pensent que ça pourrait être lié une insalubrité alors que ce n'est absolument pas le cas. On peut en retrouver dans les hôtels luxueux, on peut en retrouver partout."

Une fermeture temporaire de la résidence ?

Le CCAS travaille sur un plan d'action à plus forte échelle. La semaine prochaine une réunion est prévue avec l'ensemble des parties prenantes. Est ce qu'on pourrait fermer le bâtiment pour le désinfecter entièrement ? "Je ne suis en capacité de vous répondre aujourd'hui" répond Valérie Bioteau, responsable du pôle des établissements médico-sociaux de Nantes : "On attend le plan d'action de la société de désinsectisation qui nous donnera les priorités et on aura une concertation avec Nantes-Métropole-Habitat. La ville n'est pas propriétaire du bâtiment, nous sommes juste gestionnaires."