Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nantes : le parcours à haut risque de la manifestation de jeudi

mardi 31 mai 2016 à 20:02 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

L'intersyndicale appelle à deux nouvelles journées de mobilisation contre la loi travail à Nantes, ce jeudi et jeudi de la semaine prochaine. Pour le 2 juin, le cortège devrait partir de la Préfecture pour passer devant le Medef et près du commissariat.

Parcours de la manifestation du 2 juin à Nantes
Parcours de la manifestation du 2 juin à Nantes - Capture d'écran Google maps

Nantes, France

Retour dans le centre-ville de Nantes pour l'intersyndicale opposée à la loi travail. Et dès ce jeudi 2 juin, avec un parcours pour le moins risqué, surtout que "Nantes révoltée" appelle à se joindre au cortège. C'est cette communauté Facebook dont les deux précédentes manifestations ont été interdites pour des risques de violences qui ont bel et bien eu lieu.

Manifestation interdite ?

Alors, les syndicats ont bien conscience qu'il y a de nouveaux risques de débordements, alors Didier Hude, le secrétaire départemental de la FSU, appelle "au clame tout ceux qui répondrait à l'appel de Nantes révoltée". Il se dit aussi prêt à "rencontrer les autorités ou à échanger avec elle pour voir quelles mesures à mettre en place pour nous permettre de manifester". Ce que craignent les syndicats, c'est que leur manifestation soit elle aussi interdite.

Pas question de changer le parcours

Pour autant, pas question de modifier le parcours prévient Didier Hude. Les lieux choisis sont "symboliques" pour les syndicats, mais ils risquent fort de devenir des cibles. Le cortège devrait partir de la Préfecture à 10h30 pour passer devant le Medef et près du commissariat avant de rejoindre les cheminots à la gare. "Le point de rassemblement est à la Préfecture car ce gouvernement est seul à l’origine de la crise ouverte", écrit l'intersyndicale dans son communiqué. "Notre manifestation, que nous voulons calme et déterminée, empruntera le quai de Versailles pour passer devant le MEDEF. Puis, au pont de la Motte-Rouge nous aurons un moment de recueillement pour les victimes des manifestations, en particulier le journaliste gravement blessé à la tête à Paris et l’étudiant mutilé à Rennes. Là encore les ordres donnés sont cause de ces bavures ainsi que l’utilisation scandaleuse des flashballs." Et Didier Hude de conclure : "le passage devant l'hôtel de Police n'est pas du tout fait pour agresser les policiers, mais il est fait pour dire au gouvernement qu'il doit avoir d'autres méthodes de maintien de l'ordre que celles qu'il a".

Une manifestation est également prévue à Saint-Nazaire ce jeudi, à 10h30 aux chantiers STX.