Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : réouverture de la brocante de la place Viarme

-
Par , France Bleu Loire Océan

Après près de trois mois de fermeture à cause de la crise sanitaire, chineurs et brocanteurs se retrouvent ce samedi place Viarme, à Nantes. Parmi les brocanteurs, Maxime Lumineau, fin prêt pour accueillir ses clients. Il a prévu du gel hydroalcoolique et un sens de circulation sur son stand.

Maxime Lumineau, brocanteur, a prévu gel hydroalcoolique et sens de circulation sur son stand
Maxime Lumineau, brocanteur, a prévu gel hydroalcoolique et sens de circulation sur son stand © Radio France - Typhaine Morin

Maxime Lumineau est un brocanteur heureux. Après trois près de trois mois de fermeture à cause de la crise du coronavirus, la brocante de la place Viarme, à Nantes, rouvre ce samedi. Et Maxime va retrouver son stand. Mais il sera moins fourni que d'habitude. "Je vais remplir un tiers de mon camion, explique Maxime. D'habitude, il y en a partout sur mon stand et les gens touchent à tout et se baladent partout, mais là c'est impossible". 

Maxime, vendredi, fait le tri dans ses objets à la veille de l'ouverture de la brocante de la place Viarme, à Nantes
Maxime, vendredi, fait le tri dans ses objets à la veille de l'ouverture de la brocante de la place Viarme, à Nantes © Radio France - Typhaine Morin

Toucher à tous les bibelots

Car l'un des grands plaisirs de la brocante, c'est de toucher à tout. Sans avoir en amont un protocole précis de la mairie, il a déjà tout prévu. "Je vais mettre du gel hydroalcoolique à la disposition des clients. S'ils veulent toucher un objet, je leur propose du gel pour éviter d'avoir à tout nettoyer après". Maxime prévoit aussi un sens de circulation sur son stand. Et il va plutôt proposer de gros objet, "qui peuvent se regarder facilement", moins tentant que les bibelots pour les fanatiques du toucher. "Je vais prendre des choses que les gens ont envie d'acheter en ce moment, des objets pour l'extérieur, des salons de jardin, des tables.

Et le brocanteur se réjouit aussi de retrouver ses collègues de la place Viarme. "La plupart des gens des puces, le les vois plus que les gens de ma famille ! Tous les samedis ! Alors ça manque, forcément.

D'autres marchés dans les prochains jours

D'autres marchés ouvriront dans les prochains jours : mardi 2 juin pour le marché aux livres et les puces Sainte-Croix, et samedi 6 juin pour le marché de la Petite-Hollande. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu