Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nantes : situation sanitaire critique pour les migrants installés square Daviais

mercredi 11 juillet 2018 à 18:15 Par Camille Labrousse, France Bleu Loire Océan

Au moins 170 migrants vivent depuis fin juin dans des conditions déplorables square Daviais, en plein centre-ville de Nantes. Les maladies se développent et l'eau se fait rare. La préfecture de Loire-Atlantique a rejeté une demande de réunion d'urgence réclamée par la mairie et les associations.

Certaines tentes ont pu être installées à l'ombre, d'autres sont en plein soleil
Certaines tentes ont pu être installées à l'ombre, d'autres sont en plein soleil © Radio France - Camille Labrousse

Nantes, France

Nous sommes en plein centre-ville de Nantes, square Daviais. Au moins 170 migrants y sont installés depuis deux semaines et leur nombre ne cesse de croître. Des tentes sont entassées par dizaines les unes sur les autres. Certaines ont la chance d'être à l'ombre, d'autres sont en plein soleil. Quelques unes ont pu échapper aux intempéries, installées sur des palettes, mais la plupart ont été inondées. Mais alors que les températures vont remonter, ce qui inquiète cette fois, c'est la chaleur.  Armelle est bénévole, installée sur le campement avec sa famille. 

Ce dont on a le plus besoin, c'est d'eau. J'aurais besoin de 500 litres par jour!

Une seule fontaine distribue de l'eau pour tout le campement  - Radio France
Une seule fontaine distribue de l'eau pour tout le campement © Radio France - Camille Labrousse

Mais à la place, une seule fontaine pour boire, se laver, faire sa lessive et son repas. Il faut aussi se partager l'unique cabine de toilettes publiques. Sans oublier les poubelles qui débordent. Xavier Brunier est délégué de l'évêque pour la solidarité et médecin. Il estime que tout est réuni pour que des épidémies se développent. Des cas de gale ont par exemple été détectés. 

Quand une concentration de population et de mauvaises conditions de vie sont conjuguées, le risque de propagation de maladies parasitaires, infectieuses est immense. 

Les migrants font leur lessive sur le campement, avec l'eau de l'unique fontaine  - Radio France
Les migrants font leur lessive sur le campement, avec l'eau de l'unique fontaine © Radio France - Camille Labrousse

La préfecture de Loire-Atlantique rejette la demande de table ronde

Douze associations, ainsi que la mairie de Nantes, le diocèse et l'Eglise protestante réclamaient une réunion à la préfète mais la demande a été rejetée. "L'enjeu n'est pas d'échanger mais d'agir comme tel est le cas depuis ces derniers mois" répond la préfecture. Elle précise que le square Daviais est "une installation illégale" qui doit être constatée par la justice sur demande de la mairie de Nantes. "Ce n'est que sur la base d'une décision de justice que la préfète pourra intervenir dans le cadre du droit" dit la préfecture. Autrement dit, statu quo pour le square Daviais : aucune intervention ou expulsion dans l'immédiat de la part de l'Etat.