Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

" Ne laisser personne sur le bord du chemin" promet la ministre déléguée à l'insertion en visite en Touraine

-
Par , France Bleu Touraine

En Touraine comme ailleurs, la crise du Covid rend plus difficile encore l'insertion professionnelle des plus fragiles. En visite à St-Pierre-des-Corps, Brigitte Klinkert, la ministre déléguée à l'insertion a tenu à saluer le travail réalisé par les acteurs de terrain comme l'association ID37.

Personnel et direction de l'association ID37 entourent la ministre déléguée à l'insertion Brigitte Klinkert lors de sa venue à Saint-Pierre-des-Corps
Personnel et direction de l'association ID37 entourent la ministre déléguée à l'insertion Brigitte Klinkert lors de sa venue à Saint-Pierre-des-Corps © Radio France - François Desplans

L'épidémie de Covid n'est pas qu'une crise sanitaire. Elle s'accompagne aussi d'une grave crise économique et sociale. Face à cette précarité qui monte dans le pays, la ministre déléguée à l'emploi et chargée de l'insertion est en première ligne. 

Brigitte Klinkert était justement en visite en Touraine ce lundi après-midi. Reçue à la mairie de St-Pierre-des-Corps, elle a pu rencontrer les acteurs de la mission locale de Touraine.   

Elle a pu également échanger avec les représentants de l'association ID37.  Avec 13 salariés et 700 bénéficiaires, c'est l'une des plus grosses structures d'accompagnement et de retour à l'emploi en Indre-et-Loire. Une mission rendue encore plus difficile par cette crise du Covid, pour des gens qui n'ont pas de permis, qui n'ont pas ou peu de qualification, dont certains ne maîtrisent même pas notre langue. Autant de freins qui vous éloignent d'autant du marché du travail. Et pourtant, grâce à l'accompagnement et au suivi personnalisé d'ID37, c'est un bénéficiaire sur deux de l'association qui arrive au final à trouver un emploi pérenne.

Avec la crise, les personnes précaires et très éloignées du marché du travail sont d'autant discriminées sur le marché du travail", Christine  Antonelli, codirectrice ID37

Cette pandémie a brutalement cassé la reprise du marché du travail en France. " La situation devient difficile" reconnaît Christine Antonelli, la codirectrice de l'association ID37, responsable du service emploi. "Aujourd'hui, les employeurs qui continuent d'embaucher vont aller chercher des moutons à cinq pattes" ( c'est à dire prendre des personnes diplômées et surdiplômées par rapport au poste proposé). "Et pour nous, le travail sera d'autant complexe et les personnes qu'on accompagne seront d'autant discriminées sur le marché du travail". 

Plan national de 300 millions d'euros pour le secteur de l'insertion

Face à cette réalité, la ministre Brigitte Klinkert réaffirme son credo : ne laisser personne sur le bord du chemin. Des paroles aux actes, elle rappelle le dernier plan national de 300 millions d'euros pour tout le secteur de l'insertion, à savoir les structures de l'insertion par l'activité économique et pour les entreprises adaptées. Non seulement pour sauver ces structures mais aussi pour créer encore plus d'emplois dans le domaine de l'insertion. Sans oublier les 100 000 services civiques qui vont être déployés dans le pays. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess