Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Ne touche pas à ma station !" 200 manifestants à Laruns pour réclamer l'ouverture d'Artouste tout l'hiver

samedi 18 novembre 2017 à 17:41 Par Najat Essadouki, France Bleu Béarn

La vallée d'Ossau s'est mobilisée ce samedi pour la station d'Artouste. Sous les fenêtres de l'hôtel de ville de Laruns, les manifestants ont réclamé que la station de ski d'Artouste ouvre toute la saison et pas uniquement pendant les vacances.

Environ 200 personnes se sont rassemblées à Laruns pour protester contre la fermeture partielle de la station d'Artouste
Environ 200 personnes se sont rassemblées à Laruns pour protester contre la fermeture partielle de la station d'Artouste © Radio France - Najat Essadouki

Laruns, France

La risposte ne s'est pas fait attendre à Artouste. Ce sont même des habitants de toute la vallée d'Ossau qui ont fait le déplacement ce samedi matin à Laruns pour protester contre la fermeture partielle de la station de ski d'Artouste cette saison. Lundi dernier, à la surprise générale, le conseil municipal de Laruns a pris la décision de n'ouvrir les remontées que pour les vacances de Noël et de février. Le gestionnaire Altiservice qui a une délégation de service public jusqu'en 2023 perdrait un million d'euros par an et la collectivité ne peut pas combler ce trou financier.

Une ouverture les week-ends?

Altiservice emploi une cinquantaine de saisonniers l'hiver. Ils étaient présents hier dans le rassemblement pour espérer faire fléchir la position de leur employeur et celle du maire de Laruns, Robert Casadebaig. Cette décision de fermeture partielle à seulement quelques semaines du début de la saison a profondément choqué les salariés. "Certains travaillent à artouste depuis une dizaine d'années. Ils auraient essayé de trouver autre chose si au moins on nous avait prévenu plus tôt. On est maintenant au pied du mur," regrette Christophe Soule-Pere, délégué du personnel à Artouste.

Après avoir occupé la place de la mairie, une délégation de salariés de la station a ensuite été reçue par le maire de Laruns. Robert Casadebaig s'est excusé d'avoir annoncé cette fermeture partielle aussi tardivement. Mais il a répété que c'était la seule solution pour empêcher la fermeture définitive de la station. Yves Rougier, le directeur général d'Altiservice a également réaffirmé aux salariés qu'Artouste ne peut plus rester ouvert toute la saison. A défaut d'obtenir l'ouverture durant tout l'hiver, les salariés réclament maintenant de pouvoir ouvrir au moins les week-ends. La direction devra leur apporter une réponse mercredi prochain durant un comité d'entreprise.

Le ski club d'Artouste s'est également mobilisé contre la fermeture partielle de la station d'Artouste - Radio France
Le ski club d'Artouste s'est également mobilisé contre la fermeture partielle de la station d'Artouste © Radio France - Najat Essadouki