Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Niais", "franc maçon", "bête"... Des cadres de FO fichés dans des documents internes selon Le Canard Enchaîné

mardi 9 octobre 2018 à 21:25 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Plus d'une centaine de responsables Force Ouvrière (FO) ont été fichés dans un document interne, affublés de qualificatifs type "niais", "franc maçon" ou encore "trop intelligent pour entrer au bureau confédéral", selon Le Canard Enchaîné à paraître mercredi.

Pascal Pavageau, secrétaire générale de Force Ouvrière (FO) à Marseille, le 11 septembre 2018
Pascal Pavageau, secrétaire générale de Force Ouvrière (FO) à Marseille, le 11 septembre 2018 © Maxppp - Valérie Vrel

"126 responsables" du syndicat Force Ouvrière (FO) ont été fichés dans un document interne, affublés de qualificatifs type "niais", "franc maçon" ou encore "trop intelligent pour entrer au bureau confédéral" révèle Le Canard Enchaîné ce mercredi.

Il s'agit d'un "épais fichier a été constitué en octobre 2016 par des proches de Pascal Pavageau, le nouveau patron de FO" précise l'hebdomadaire. A l'époque, ce dernier était candidat à la succession de Jean-Claude Mailly.

Une "belle connerie"

Dans ce document que que le journal satirique a consulté, les noms des cadres syndicaux concernés sont associés à des commentaires : "bête", "mauvais", "faux", "complètement dingue", "niais", "franc-maçon (...) mais aussi "apprécié par PP (Pascal Pavageau), "déteste JCM (Jean-Claude Mailly)", ou encore "trop intelligent pour le faire entrer au bureau confédéral".

Interrogé par l'hebdomadaire, Pascal Pavageau, secrétaire général de FO a expliqué qu'il s'agissait d'une "belle connerie" et d'une "grave erreur". "Pour moi, c'était un mémo, de l'ordre de la prise de notes, mais je n'avais jamais vu ni avalisé le résultat, qui est truffé d'âneries, de raccourcis".

Joint mardi soir par franceinfo, son prédécesseur, Jean-Claude Mailly, a assuré qu'il n'était pas au courant. "C'est surréaliste, ça me fait mal pour l'organisation, je tombe du placard !" a-t-il commenté.