Économie – Social

Nicolas Dupont-Aignan en Corrèze pour dénoncer l'ouverture à la concurrence des barrages

Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin lundi 16 janvier 2017 à 10:08

Nicolas Dupont-Aignan était l'invité de France Bleu Limousin à 8h20 ce lundi (image d'archives)
Nicolas Dupont-Aignan était l'invité de France Bleu Limousin à 8h20 ce lundi (image d'archives) © Radio France - Martine Bréson

Le président de Debout la France, candidat à l'élection présidentielle, veut se rendre au barrage du Saillant, près de Brive, pour dénoncer une directive européenne, qui oblige la France à ouvrir les concessions hydro-électriques à la concurrence.

Nicolas Dupont-Aignan est en visite en Corrèze ce lundi, dans le cadre de la campagne pour la présidentielle, et il était l'invité de France Bleu Limousin à 8h20. Président du mouvement Debout la France, le candidat souverainiste veut profiter de cette visite pour dénoncer l'ouverture des concessions de barrages hydro-électriques à la concurrence, une obligation faite par l'Union Européenne à la France. Nicolas Dupont-Aignan y voit "la dictature d'une bureaucratie qui veut déposséder les Français".

Ces barrages, dit-il, "on veut nous obliger à les vendre à des profiteurs du privé, comme les autoroutes à une époque, avec des conséquences incalculables, parce que ce n'est pas que la production d'électricité, c'est le niveau des cours d'eau, c'est la gestion de l'irrigation". Pour dénoncer tout cela, il doit se rendre au barrage du Saillant, près de Brive.

Alors faut-il renationaliser EDF ? Pas besoin, répond Nicolas Dupont-Aignan. "L'Europe c'est nous, on n'a pas à subir ces décisions scandaleuses. Je crois qu'il faut une mobilisation des citoyens pour dire STOP, on ne va pas se laisser piller. On n'applique pas cette directive stupide. Et les barrages continuent d'être exploités par l'opérateur qui comporte un actionnariat public".

Réécoutez et podcastez l'invité de 8h20 sur le site et l'appli mobile France Bleu.