Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Niherne : une nouvelle usine à 3,8 millions d'euros pour les gants Guyard

-
Par , France Bleu Berry

Le fabricant de gants de protection Guyard construit une nouvelle usine dans la zone industrielle Villedieu-Niherne. 4000 mètres carrés d'ateliers et de plateforme logistique. Les 24 salariés de l'ancien site de Moulins-sur-Céphons vont être transférés

La future usine Guyard à Niherne.
La future usine Guyard à Niherne. - Guyard

Celui qui tient les cordons de la bourse, c'est le propriétaire Mik Deraeve. Il investit 3,8 millions d'euros dans la construction de ces nouveaux locaux. Sans compter l'achat du matériel et les investissements à venir. Le nouveau site centralisera toutes les activités de l'entreprise. "Fabrication, logistique, tous les bureaux, tous les services, tout va être là bas", confirme le Belge, propriétaire de plusieurs autres usines en Europe. 

Les gants Guyard étaient à l'étroit dans l'atelier historique de Moulins-sur-Céphons de 600 mètres carrés. A Villedieu-Niherne, l'entreprise disposera de 4000 mètres carrés. De quoi rapatrier l'activité logistique en interne, largement sous-traitée pour l'instant. 

Savoir-faire régional

L'entreprise Guyard fabrique des gants de protection pour l'industrie. Un partie de leurs produits sont confectionnés avec du cuir. "C'est un métier connu dans la région. C'est ici qu'il y a le savoir-faire", explique Mik Deraeve. 

Mik Deraeve, le propriétaire ; Bruno Mardelle, le maire de Niherne ; Hervé Bruneau, directeur général ; Fabien Lepage, responsable du développement de la communauté de communes Val de l'Indre Brenne
Mik Deraeve, le propriétaire ; Bruno Mardelle, le maire de Niherne ; Hervé Bruneau, directeur général ; Fabien Lepage, responsable du développement de la communauté de communes Val de l'Indre Brenne © Radio France - François Chagnaud

Aux commandes, il y a aussi le directeur général de l'entreprise Guyard, Hervé Bruneau. Covid oblige, aucune embauche n'est prévue à court terme. "Nous allons transférer le personnel dans un premier temps", explique-t-il.Une vingtaine de salariés travaillent sur le site de Moulins-su-Céphons. Mais grâce à une croissance annuelle "à deux chiffres", des exportations en hausseet des besoins logistiques, des postes dans ce domaine pourraient être créés. 

Zone industrielle bien remplie

"C'est toujours un plus pour notre territoire, si il y a des créations d'emplois ça ne peut être qu'une bonne chose", se félicite le maire de Niherne, Bruno Mardelle. Mais l'arrivée des gants Guyard fait émerger un autre problème. La zone industrielle Villedieu-Niherne est désormais pleine, ses 15 hectares ne suffisent plus. 

On a des demandes d'installation et d'extension des entreprises déjà sur place.

"Le projet de la communauté de commune Val de l'Indre Brenne serait de doubler la surface de la zone sur sa profondeur. Le problème c'est qu'on ne dispose plus de terrain à viabiliser. On a des demandes d'installation et d'extension des entreprises déjà sur place. L'ajout d'une quinzaine d'hectares pourrait nous permettre de voir venir pendant une quinzaine d'années.", détaille le reponsable du développement économique de la communauté de communes Val de l'Indre Brenne Fabien Lepage. 

Quoi qu'il en soit, la nouvelle usine Guyard devrait ouvrir ses portes à l'été 2021

Choix de la station

À venir dansDanssecondess