Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Niort : la CGT alerte sur les difficultés de la Smacl

-
Par , France Bleu Poitou

La CGT de la Smacl, la mutuelle niortaise, est inquiète et a voulu le faire savoir en organisant un rassemblement ce jeudi après-midi devant le siège de cet assureur spécialisé dans les collectivités.

Une petite centaine de personnes s'est rassemblée devant le siège de la Smacl ce jeudi après-midi
Une petite centaine de personnes s'est rassemblée devant le siège de la Smacl ce jeudi après-midi © Radio France - Noémie Guillotin

Une centaine de manifestants s'est rassemblée ce jeudi-après midi devant la Smacl, à Niort. Mobilisation à l'appel de la CGT au siège de la mutuelle niortaise spécialisée dans l'assurance des collectivités locales. 

Le syndicat s'inquiète de la situation de la Smacl qui s'apprête à vivre son troisième exercice déficitaire et qui, dans le même temps, participe à hauteur de 1,2 million d'euros au fonds de solidarité mis en place pour les secteurs particulièrement touchés par le covid-19. "On va être à moins 30 millions d'euros en trois ans, est-ce que l'on peut donner 1,2 million ?", demande David Pinaud, de la CGT Smacl

On ne sera jamais contre la solidarité mais il faut être réaliste, est-ce que ce 1,2 million qui va être versé ne va pas contribuer à creuser un peu plus vite notre tombe ? - David Pinaud, CGT Smacl

"Ce n'est pas un choix. Les pouvoirs publics ont exigé que les assureurs participent à ce fonds national de solidarité", précise Frédéric Costard, le directeur général de la mutuelle. Quant aux résultats négatifs, le directeur se veut rassurant : "nous avons un plan de rééquilibrage technique qui joue notamment sur les prix mais n'a aucune incidence sociale. Nous avons pris les mesures pour redresser la barre et je pense que nous y arriverons dès l'échéance du 1er janvier 2021 "

Il n'est nullement question de mettre en cause les emplois qui sont en CDI et il n'est pas prévu de revenir sur les acquis sociaux - Frédéric Costard, directeur général de la Smacl

"Il est déjà annoncé que les emplois précaires, on va taper dedans. Une société qui nous annonce ça, moins 30 millions en trois ans, par expérience, je ne suis pas convaincu que cela soit la meilleure des nouvelles", répond David Pinaud qui prévient "les salariés de la Smacl ne se laisseront pas manger comme d'autres avant nous, on se battra".

Fin mai, le comité social et économique de la Smacl a voté pour le lancement d'un droit d'alerte économique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess