Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Niort : La Maif change de logo et veut devenir une "entreprise à mission"

-
Par , France Bleu Poitou

Ça bouge à la Maif. La mutuelle niortaise présente son ambition de devenir une "entreprise à mission". Elle a également dévoilé son nouveau logo.

Dominique Mahé, président de la Maif, qui a une nouvelle identité visuelle
Dominique Mahé, président de la Maif, qui a une nouvelle identité visuelle © Radio France - Noémie Guillotin

La Maif veut devenir une "entreprise à mission". La mutuelle, qui emploie 7500 personnes dont un peu plus de 2000 dans le Niortais, est la première grande entreprise à vouloir passer à ce statut que permet la loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises). Un statut qui engage "sur un certain nombre d'objectifs visant tous la contribution de l'entreprise, son impact positif au mieux commun. Le mieux commun c'est le statut social des collaborateurs, c'est l'engagement sociétal ou ceux qu'elles se donnent en matière de développement durable", insiste Dominique Mahé, le préisdent de la Maif.

Un nouveau logo

La Maif qui vient de se doter d'un nouveau logo. Les Niortais ont peut-être vu le changement au siège de la mutuelle. Fini le carré vert, le logo se compose désormais du seul triangle rouge revisité. Cela faisait 25 ans que le logo n'avait pas changé. "On voulait montrer que la Maif était en train de franchir un cap", explique Cécile Ribour, directrice de la communication qui précise que la mise en place du logo "va se faire très progressivement. Affiches, dépliants... on ne jettera rien, on va aller jusqu'à épuisement des stocks".

Le groupe poursuit sa croissance

Concernant les résultats, 2018 est une "bonne année, dans la lignée des trois précédentes", constate le président de la Maif. Si la fréquence des accidents de la route est en baisse, il y a une augmentation des coûts de réparation. L'assureur constate également une augmentation des sinistres liés à la météo. "En 2018, nous avons eu une succession d'orages, de tempêtes. Il y a la sécheresse aussi. C'est la plus mauvaise année depuis 10 ans", note Dominique Mahé, sans préciser s'il y aura un impact sur les cotisations. Les décisions tarifaires se font en septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess