Économie – Social

Noël approche, les entreprises de la logistique bien mobilisées en Nord-Isère

Par Céline Loizeau, France Bleu Isère jeudi 15 décembre 2016 à 6:44

En ce moment, ce sont près de 200 personnes qui travaillent à l'entrepôt Conforama de Saint-Georges-d'Espéranche. Il a ouvert il y a 5 ans.
En ce moment, ce sont près de 200 personnes qui travaillent à l'entrepôt Conforama de Saint-Georges-d'Espéranche. Il a ouvert il y a 5 ans. © Radio France - Céline Loizeau

Alors que Noël avance à grand pas, dans certains entrepôts logistiques, on s'active.

Ce sont les réserves du Père Noël ! Certains entrepôts logistiques tournent à plein régime en ce moment, notamment ceux spécialisés dans le e-commerce. C'est le cas par exemple zone de Chesnes, à Saint-Quentin-Fallavier, plus grande plateforme logistique terrestre de France. A Saint-Georges d'Espéranche, sur le site Conforama, on est également bien occupé.

+20% de colis distribués

Si le spécialiste de l'ameublement et de l’électroménager est moins soumis au pic de commandes que certains collègues comme LDLC (matériel informatique-hifi) ou Décathlon, cette période de fin d'année est quand même intéressante. La plateforme de Saint-Georges-d'Espéranche approvisionne les enseignes du Sud-Est du pays soit une cinquantaine de magasins. Le "gros" du travail démarre dès août avec la réception de la marchandise sur place. "Il faut que fin octobre, 90% des commandes soient distribuées en magasin. Ensuite, on est plus sur du rafraîchissement", confie Guillaume Leduc, le chef d'exploitation de la plateforme. Ainsi, jusqu'à Noël, le nombre de colis qui sort de là chaque semaine est d'environ 85.000. Soit une hausse de 20% par rapport au reste de l'année.

La société recrute donc du personnel en renfort. Actuellement, près de 200 personnes travaillent en "deux-huit" contre 145 personnes au 1er semestre. Mais comme d'autres noms du secteur, Conforama rencontre des soucis de recrutement entre une mauvaise image qui colle à la peau des métiers de la logistique et des entreprises qui ont toutes les mêmes besoins au même moment.

Les entreprises s'organisent pour garantir leur sécurité

Autre dossier qui préoccupe la profession : celui de la sécurité. Ces entrepôts ressemblent à de véritables cavernes d'Ali Baba, attirant les voleurs. Le Pil'es, qui regroupe plusieurs entreprises de la logistique, met des choses en place. Ainsi, il y a un an, une dizaine de sociétés s'est unie pour s'offrir les services d'un agent pour des rondes en lien directe avec les gendarmes. "Ainsi, le temps d’intervention a été diminué de moitié et le nombre de tentatives de vols et d'effraction a été divisé par deux" selon Thomas Daudré-Vignier, président du Pil'es et responsable de la plateforme Conforama. Un système qu'il souhaite voir se développer.

Reportage à la plateforme logistique de Conforama en Nord-Isère.

Le site du Pil'es, c'est ici

Une petite partie de l'entrepôt Conforama. Sa superficie : 66.000 mètres carrés - Radio France
Une petite partie de l'entrepôt Conforama. Sa superficie : 66.000 mètres carrés © Radio France - Céline Loizeau