Économie – Social

Noël : de la soupe chaude et un cadeau pour les sans-abris de Nancy

Par Lucas Valdenaire, France Bleu Sud Lorraine dimanche 25 décembre 2016 à 17:28

Le Père Noël s'est invité à la distribution dominicale : de la soupe, du café... et des cadeaux !
Le Père Noël s'est invité à la distribution dominicale : de la soupe, du café... et des cadeaux ! © Radio France - Lucas Valdenaire

Depuis près de 3O ans, l'association "La soupe pour les sans-abris" assure ses tournées à Nancy. Chaque dimanche, elle distribue un repas chaud aux plus démunis de l'agglomération. Un repas de fête pour ce dimanche 25 décembre.

C'était donc un dimanche très particulier pour les bénévoles de l'association "La soupe aux sans abris." Chaque semaine, dans l'agglomération nancéienne, ils distribuent des repas chauds aux plus démunis. Alors pour ce 25 décembre 2016, ils ont mis les petits plats dans les grands. Pour que tout le monde puisse profiter d'un repas de Noël digne de ce nom.

Fourchette en plastique et sac à dos

Dans les camionnettes de l'association sont entreposés des packs de lait, quelques sachets de nourriture et de quoi réchauffer la soupe. Ils sont plusieurs dizaines à faire la queue pour profiter du déjeuner. Sam est à la rue depuis l'âge de 18 ans. Fourchette en plastique et sac à dos, le trentenaire profite du moment. Une soupe et un café chaud comme repas de Noel, cela fait 13 ans que ça dure.

Les bénévoles sont là, on discute de tout, de rien, de la vie quoi ! Un grand bravo et un grand merci à eux.

En moyenne, l'association vient en aide à 220 bénéficiaires chaque dimanche sur Nancy. - Radio France
En moyenne, l'association vient en aide à 220 bénéficiaires chaque dimanche sur Nancy. © Radio France - Lucas Valdenaire

Sous le ciel gris, la barbe blanche

Sam en a profité pour piocher dans une corbeille un peu spéciale. Celle des friandises et des chocolats. Sous le ciel gris, la barbe blanche : le Père Noël s'est invité à la distribution de ce dimanche midi. Dans sa hotte, des cadeaux pour chacun des 200 bénéficiaires du jour : "il faut les voir quand ils déballent les cadeaux."

Ce qui me touche à chaque fois, ce sont les yeux qui s'allument. Apporter un petit peu de bonheur !

Les besoins augmentent chaque année, l'association est obligée de refuser certaines personnes. - Radio France
Les besoins augmentent chaque année, l'association est obligée de refuser certaines personnes. © Radio France - Lucas Valdenaire

Ecoutez le récit de Jean-Louis, le Père Noël du jour. Ce bénévole depuis 20 ans raconte la fondation de l'association en 1987 par son président actuel : André Thiriet.

"C'est une histoire qui commence le jour de Noël !"

Sapin mobile et "goulache" de Noël

Caché derrière le petit sapin mobile décoré pour l'occasion, au beau milieu de la place Carnot, Claude vient de reprendre un peu de "goulache" comme il dit. Il est à la retraite. Il a 70 ans. Cela fait trois Noël qu'il vient demander l'aide de l'association. Trois ans de galère : la pension de retraite ne suffit pas. Mais heureusement, en ce 25 décembre, Bernadette est venue, elle aussi :

Le jour de Noël je suis toute seule alors je viens là, on est bien avec les gens !

Et ce grand sourire de Claude, le célibataire, au moment de retrouver Bernadette. La famille n'est pas là, alors ce rendez-vous place Carnot est important : "il faut se rencontrer, surtout ne pas être isolé."

On peut passer le soir de Noël tout seul, mais le lendemain il faut être accompagné. Même si on a de l'eau jusque là, il faut garder le sourire.

En tout, l'association compte 95 bénévoles. - Radio France
En tout, l'association compte 95 bénévoles. © Radio France - Lucas Valdenaire

Ecoutez le reportage place Carnot à Nancy, pendant la distribution des repas chauds et des cadeaux aux sans-abris de l'agglomération.

La soupe aux sans-abris de Nancy, le dimanche de Noël.

Toujours plus de besoins et pas assez de moyens

Désormais, tous les dimanches, ils sont entre 200 et 250 à venir se réchauffer autour d'un bol de soupe. Un chiffre qui augmente d'année en année, à tel point que l'association a du revoir ses critères de distribution. Une décision difficile à prendre pour le président André Thiriet : "en 2014, on a atteint une moyenne de 280 bénéficiaires par dimanche. On n'arrivait plus à nourrir tout le monde, alors on a réduit le nombre de personnes par des refus. On a changé nos critères de distribution. Et ça... c'était compliqué."

"On n'arrive plus à nourrir tout le monde"

Ce qu'on cherche nous, c'est atteindre ceux qui sont en difficulté, en fin de mois. Les gens à la rue, les étrangers déboutés et ceux qui sont suivis par une assistante sociale. Car si on continu d'accepter dix nouveaux tous les dimanches, on va être étouffés, on n'arrivera plus à suivre.

Le mouvement de solidarité est né en 1987 grâce à André Thiriet. L'association en tant que telle a été fondée en 1993. Elle compte aujourd'hui 95 bénévoles. Chaque dimanche, l'association distribue en moyenne 220 repas. Si vous voulez aider, l'association a toujours besoin de nourriture, de vêtements et de bras pour la distribution dominicale.