Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Noël, période cruciale pour les magasins de jouets et les grandes surfaces

jeudi 23 novembre 2017 à 6:02 Par Soisic Pellet, France Bleu Belfort-Montbéliard

Décembre, c'est tout simplement le mois le plus important dans les grandes surfaces et les magasins de jouets. Ils sont prêts dès maintenant avec des livraisons multipliées et des équipes renforcées. Et le Nord Franche-Comté n'y échappe pas : hors de question de rater cette période phare.

Les livraisons par semaine sont trois fois plus nombreuses dans les magasins spécialisés dans les jouets.
Les livraisons par semaine sont trois fois plus nombreuses dans les magasins spécialisés dans les jouets. © Maxppp - -

Territoire de Belfort, France

"Noël, ça représente 50% du chiffre d'affaires annuel" assure Valérie Gelin. Elle est responsable d'un e grande enseigne de jouets dans la zone commerciale de Botans (90). Dans son magasin, les rayons sont remplis. Et les stocks aussi : trois fois plus de livraisons hebdomadaires sont prévues à partir de maintenant. Car ce chiffre d'affaires, il faut l'assurer. Tout est donc fait pour faire venir le client : des prix plus bas mais surtout un réassort permanent, surtout sur les nouveautés et les jouets tendances.

Pas question de manquer de stocks sur les produits Reine des neiges ! Valérie Gelin, responsable d'un magasin de jouets

La survie assurée des petits magasins

La période est aussi très importante pour les petites boutiques. "Au cheval de Troie" est un magasin de jouets situé dans le centre-ville de Belfort. Et sans Noël qui fait un tiers du chiffre d'affaires, la boutique ne pourrait pas tenir. Alors, Chantal et Fabienne, les deux co-gérantes, ont aussi leurs stratégies : "On achète moins de produits de décoration et pour les bébés. On vend beaucoup plus de jouets, le Père Noël apporte des jouets" détaille Chantal.

Un bénéfice aussi du côté des fabricants. Chez Jura Buis, spécialisé dans le jouet en bois, le chiffre d'affaire grimpe à plus de 100 000 euros par mois en novembre et en décembre. Trois fois plus que le reste de l'année.

Noël, c'est donc beaucoup d'organisation

Les magasins sont ouverts sept jours sur sept, notamment dans les grandes surfaces. Et pas question de fermer les dimanches, surtout que cette année, le 24 décembre tombe un dimanche. "Les veilles de fêtes, la fréquentation et le chiffre d'affaires représentent 25% sur le mois" explique Gilles Mathieu, responsable commerce d'un hypermarché à Bessoncourt. Une vingtaine de saisonniers supplémentaires seront d'ailleurs embauchés exprès pour ces week-ends.

Cette année, selon une étude, les français ont prévu de dépenser près de 600 euros par ménage pour les achats de Noël.