Économie – Social

Nokia rachète Alcatel-Lucent

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 15 avril 2015 à 7:57

Nokia veut créer un grand champion européen en mettant la main sur Alcatel-Lucent
Nokia veut créer un grand champion européen en mettant la main sur Alcatel-Lucent © MaxPPP

Nokia, groupe finlandais, a confirmé mercredi le rachat de l'ancien géant des télécoms Alcatel-Lucent, groupe franco-américain qui emploie 8.000 personnes en France.

Deux poids lourds européens des télécoms, le finlandais Nokia et son concurrent franco-américain Alcatel-Lucent, ont officialisé mercredi leur union pour former un géant du secteur. Un projet industriel suivi de très près par le gouvernement français.   

Un siège en Finlande, mais "une forte présence en France"

La marque Alcatel va disparaître . Ce nouveau groupe s'appellera Nokia. Il sera basé en Finlande et dirigé par les patrons de Nokia. L'opération devrait être finalisée d'ici le premier semestre de 2016. Et ce futur géant des télécoms vise 900 millions d'euros d'économies de coûts d'ici 2019.

Crainte d'un nouveau plan social

La perspective de ce rachat avait poussé François Hollande à recevoir dès mardi les patrons des deux entreprises. Après Alstom, un nouveau fleuron industriel français passe sous contrôle étranger. Et parmi les 53.000 salariés d'Alcatel-Lucent, 8.000 se trouvent en France.  

Mercredi, Nokia dit ne pas prévoir de suppressions d'emplois supplémentaires à l'issue de l'actuel plan de restructuration en cours chez Alcatel.  "Un centre d'excellence de recherche et développement sera développé en France" avait même annoncé mardi le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, indiquant que "la 5G se développera en France dans ce nouveau groupe" .   

Mais les salariés sont inquiets. L'un d'eux, sur le plus gros site français du groupe à Nozay dans l'Essonne, souligne que "Nokia n'a jamais été tendre" avec ses salariés en Europe .