Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La Relance éco : le secrétaire général du Medef en Normandie satisfait des annonces de Jean-Castex mercredi

Après le discours mercredi du Premier ministre Jean Castex aux universités du Medef, le syndicat du patronat se dit satisfait des garanties données par le gouvernement concernant le plan de relance post-Covid. On fait le point avec Nicolas Lizart, secrétaire général du Medef pour la Normandie.

Geoffroy Roux de Bézieux (à gauche), patron du Medef et le Premier ministre, Jean Castex (à droite), aux universités d'été du Medef, le syndicat des patrons
Geoffroy Roux de Bézieux (à gauche), patron du Medef et le Premier ministre, Jean Castex (à droite), aux universités d'été du Medef, le syndicat des patrons © AFP - Eric Piermont

Le Premier ministre Jean Castex a donné un aperçu mercredi de son plan de relance (qui sera présenté dans son intégralité le 3 septembre) lors d'un discours aux universités d'été du Medef, le syndicat des patrons. Discours prononcé devant 2.000 patrons et chefs d'entreprise. 

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, a déclaré que ce discours était celui "qu'on attendait", ce que confirme Nicolas Lizart, secrétaire général du Medef pour la Normandie, dans une interview accordée à France Bleu Normandie.

"C'est surtout sur la baisse des impôts de production" que le Premier ministre a répondu à nos attentes, explique Nicolas Lizart : "On a entendu un engagement clair, confirmé le lendemain par Bruno Le Maire, qui nous fait penser que ce coup-ci, c'est le bon ! Et je crois qu'aujourd'hui, l'État doit jouer son rôle et accompagner les entreprises qui ne sont pas encore en reprise, notamment le tourisme, l'événementiel, il faut que l'État joue son rôle d'amortisseur au maximum !"

La variabilité des mesures contre le Covid nous inquiète

Ce que craint Nicolas Lizart pour les mois à venir, c'est "la variabilité des mesures pour lutter contre le Covid-19 parce que l'entrepreneur a besoin de visibilité, de pouvoir se projeter, s'il a confiance, il investit et génère des emplois."

Le Covid-19 n'est pas une excuse pour remettre sur la table le débat autour du temps de travail, assure Nicolas Lizart : "Ce n'est pas du tout l'urgence, nos entreprises sont concentrées sur la reprise et le retour à une activité la plus normale possible. Le sujet du temps de travail est important et intéressant, il faudra le traiter mais ce n'est pas notre urgence !"

Réécoutez l'interview de Nicolas Lizart, secrétaire général du Medef pour la Normandie

Retrouvez "La relance éco" sur France Bleu en Normandie, du lundi au vendredi à 7h15.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess