Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nouâtre: un camp militaire au rendez-vous de la haute technologie

jeudi 14 juin 2018 à 5:37 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

Le camp militaire de Nouâtre, dans le Sud Touraine, devenu la 14ème BSMAT, base de soutien du Matériel, célèbre son centenaire. Une foule d'invités a participé ce mercredi à une journée d'exposition de matériels électroniques et d'armements.

L'entrée de la 14ème BSMAT à Nouâtre
L'entrée de la 14ème BSMAT à Nouâtre © Radio France - Denis Guey

Indre-et-Loire, France

C'est le camp militaire le plus discret de Touraine et pourtant, à 6kms de Sainte-Maure-de-Touraine, il est le premier de France pour la maintenance des matériels électroniques de télécommunication des armées. Le camp militaire de Nouâtre célèbre cette année ses 100 ans. Pour l'occasion, ce mercredi tous les personnels, civils et militaires, les élus locaux et les élèves du collège de Nouâtre étaient invités à une exposition de matériels.

Créé le 15 juin 1918, le camp abrite aujourd'hui la 14ème BSMAT, base de soutien du Matériel. Elle fait vivre 400 personnes dont la moitié sont des habitants du canton de Sainte Maure de Touraine. Certaines familles de Nouâtrais et Nouâtraises vivent et respirent au rythme du camp militaire depuis des générations. Le grand -père de Marie-Laure Courtois travaillait déjà à la base à la Belle Epoque.

L'arrière grand-père de mon fils Yohan qui travaille lui-même à la base aujourd'hui a travaillé comme bourrelier en 1931. Ma mère a  été embauchée en 1953 au conditionnement. Et moi-même, je travaille à la base depuis 1980, d'abord au central téléphonique, puis au secrétariat-comptabilité. A la table familiale, nous parlions souvent de ce camp militaire qui nous faisait vivre -Marie-Laure Courtois

Certaines familles travaillent donc là depuis 4 générations. Avec le développement des matériels de transmission électronique, le camp de Nouâtre ne cesse d'ailleurs de s'agrandir en terme d'emploi comme en témoigne le lieutenant-colonel François Antoni, commandant la base.

L' intérieur d'un camion blanc des Nations Unies utilisé par la BSMAT pour le diagnostic et le dépannage de matériel électronique  - Radio France
L' intérieur d'un camion blanc des Nations Unies utilisé par la BSMAT pour le diagnostic et le dépannage de matériel électronique © Radio France - Denis Guey

Il y a eu de grosses créations d'emplois cette année, 44 postes dont 14 militaires spécialisés dans les nouvelles technologies qui vont arriver au cours de l'été  - François Antoni, commandant la 14ème BSMAT

Pierre-Marie Danquigny, maire de Nouâtre, regrette que l'armée ne lui apporte aucun financement direct (pas de taxe versée à la commune) mais il reconnait l'impact indirect de la 14ème BSMAT sur la vie des 800 nouatrais et nouatraises. 

Beaucoup de militaires viennent habiter à Nouâtre donc cela nous apporte une population qui fait vivre nos commerces. Et puis, il y a deux ans, on a réussi à sauver une classe de l'école grâce à l'arrivée d'enfants de militaires -Pierre-Marie Danquigny, maire de Nouâtre

L'une des armes les plus emblématiques de l'armée française, le char Leclerc, est un bon client de la BSMAT. Son climatiseur est entretenu et réparé à Nouâtre tout comme l'électronique de bien d'autres armes de l'armée de terre. La BSMAT envoie régulièrement des techniciens sur les opérations extérieures, au Mali par exemple, pour entretenir et réparer les matériels de l'opération Barkane.