Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Nous consommons des produits locaux, nous consommerons également du tourisme local" dans le Grand Est

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La région Grand Est lance une vaste opération de communication le 4 juillet prochain, pour redorer l’image de son territoire après la crise de Covid-19. Christine Noiret-Richet vice-présidente de l'agence régionale du tourisme était l’invité de France Bleu Champagne Ardenne ce jeudi.

L'une des affiches de la campagne de communication de la région Grand Est
L'une des affiches de la campagne de communication de la région Grand Est - Region Grand Est

La région Grand Est va lancer une vaste opération de communication, à partir du 4 juillet prochain, pour redorer l’image de son territoire, durement touché par la crise sanitaire. "Nous voulons reconquérir un public encore plus large pour venir découvrir nos belles destinations de la Champagne et de l’Ardenne", dit Christine Noiret-Richet, élue ardennaise à la région et vice-présidente de l’agence régionale du tourisme. Elle était l’invitée de France Bleu Champagne Ardenne ce jeudi 25 juin.

"Nous visons un public de proximité. Tout d’abord, les publics du Grand Est et puis également les publics d’Ile-de-France, des Hauts-de-France et un petit peu d’Auvergne", rajoute Christine Noiret-Richet.

Un millier d'affiches

Un millier d'affiches ont été réparties dans des grandes villes de France, comme Lyon, Lille ou encore Metz, Reims, Strasbourg. Des spots publicitaires dans plusieurs journaux et des annonces à la radio sont également prévus.

La région Grand Est vise un public essentiellement français car les visiteurs étrangers seront beaucoup moins nombreux cet été, à cause des mesures sanitaires. "Je pense que c’est un juste retour des choses. Nous consommons des produits locaux, nous consommerons également du tourisme local. Mais malgré tout, les campagnes de proximité sont très importantes pour des destinations transfrontalières comme la nôtre. Nous irons chercher des visiteurs un petit peu plus lointains, notamment en Belgique ou au Luxembourg", précise l’élue ardennaise.

L'une des affiches de la campagne de communication de la région Grand Est
L'une des affiches de la campagne de communication de la région Grand Est - Region Grand Est

La campagne de communication est baptisée Strong Together, "être fort ensemble" en français. Son objectif est de se débarrasser de la mauvaise image du coronavirus qui colle à la peau de la région Grand Est.

"C’est vrai que notre région a été très marquée par cette crise sanitaire et il est nécessaire de relancer le tourisme. Egalement pour donner un signe fort de solidarité et de retour à l’équilibre, de montrer que nous avons d’excellentes destinations, de belles pépites à découvrir en toute sérénité", dit Christine Noiret-Richet. "Je pense que cette campagne parle à tout le monde, également à un public international puisque nous avons beaucoup de visiteurs internationaux qui viennent sur nos destinations, notamment la Champagne et l’Alsace qui sont des marques internationales. Et je pense qu’avec ce symbole cela nous permettais de toucher un plus large public", dit-elle. 

"Le soleil se lève plus tôt chez nous, ouvrez les yeux en grand... Est"

Le slogan phare de cette campagne de communication est le suivant : "Le soleil se lève plus tôt chez nous, ouvrez les yeux en grand... Est". "Toute notre campagne de marketing et de promotion de nos cinq destinations s’organise autour de ce slogan", explique la vice-présidente de l’agence régionale du tourisme.

La campagne a coûté 1 million d'euros et la région a investi 536 millions d'euros pour soutenir la filière tourisme. "Elle a été fortement touchée. Aucune activité pendant trois mois donc nous avons vraiment un besoin fort  de soutien auprès des entreprises, des professionnels, des acteurs du tourisme. La région s’engage à leurs côtés. On travaille en collectif. Toute cette campagne était vraiment concertée avec les professionnels du tourisme de notre région Grand Est", dit Christine Noiret-Richet.

60% d'annulations cet été

Les pertes pour les professionnels du tourisme dans le Grand Est ne sont pas encore chiffrées. "On sait simplement qu’il y a environ 60% d’annulation pour la saison estivale. Je pense qu’il faut faire bouger les choses et permettre à nos touristes, à nos visiteurs de redécouvrir notre destination en toute sécurité, avec des protocoles sanitaires véritablement établis et puis également leur dire que dans notre région on visite du patrimoine. On peut voir un patrimoine magnifique, une nature magnifique, des sites extraordinaires", estime l’élue ardennaise.

Et quand on demande à Christine Noiret-Richet quel est son site touristique préféré dans la région. "J’habite aux pieds du château fort de Sedan donc forcément je vais dire le château fort de Sedan. J’aime me balader à la fois dans le château et également visiter ce magnifique édifice. C’est une chance d’avoir un patrimoine si riche dans notre territoire", dit-elle. 

Christine Noiret-Richet au micro France Bleu de Sylvie Bassal

Précision : Les affiches présentées dans cet article sont des maquettes en cours de production. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu