Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nouveau débrayage à l'usine MSF-Tecsom de Glaire : la production à l'arrêt

jeudi 10 janvier 2019 à 14:16 Par Alexandre Blanc, France Bleu Champagne-Ardenne

Les salariés de MSF-TECSOM à Glaire, près de Sedan, se sont mis en grève ce jeudi matin. Ils dénoncent un nouveau retard dans le versement des salaires et l'absence de couverture prévoyance alors que les prélèvements de cotisations se poursuivent.

Les salariés de MSF-Tecsom à Sedan se sont mis en grève
Les salariés de MSF-Tecsom à Sedan se sont mis en grève © Radio France - Alexandre Blanc

Glaire, France

Nouveau débrayage des salariés de MSF, EP et SAI, à Glaire, près de Sedan. Les trois sociétés sont issues de la division de Tecsom en 2017 et continuent à fabriquer des revêtements de sols et des moquettes en tant que sous-traitants de la marque. 

Ce jeudi, une cinquantaine d'employés selon le syndicat CFDT, une trentaine selon la direction, ont cessé le travail car ils dénoncent un nouveau retard dans le versement des salaires. Cela a déjà été le cas à plusieurs reprises depuis août 2017 et une grève avait déjà été observée pour le même motif en novembre 2018. 

À celà, s'ajoute l'absence de couverture prévoyance, pourtant prévue par la convention collective. Depuis plus d'un an, les prélèvements sur la paye se sont pourtant poursuivis, à hauteur de 10 à 12 euros par mois, sans bénéficier des garanties. 

On a un salarié qui vient de décéder et un autre en maladie grave qui ne vont même pas avoir leurs indemnités journalières", dénonce Albert Auchter délégué CFDT du site. 

La direction de Tecsom parle d'un sous-traitant défaillant et assure que le nécessaire a été fait pour que les salaires soient versés ce jeudi 10 janvier. Tecsom explique le non-renouvellement des garanties de prévoyance par le départ d'une salariée et affirme qu'un nouveau contrat est en cours de signature