Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Nouveau dispositif pour l'insertion professionnelle des habitants des quartiers défavorisés d'Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine

"Le PAQTE avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises" concerne principalement les habitants de dix quartiers défavorisés de la Métropole de Tours et de deux quartiers d'Amboise.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Jean-François FREY/PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Indre-et-Loire - France

Dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, ce qu'on surnomme souvent les quartiers sensibles, le taux de chômage est souvent 2,5 fois plus élevé qu'ailleurs, quel que soit le niveau de diplôme. Pour aider les habitants de ces quartiers à trouver un emploi, un nouveau dispositif vient d'être lancé en Touraine. Il s'appelle "le PAQTE avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises". 

Le CHRU de Tours, Touraine Logement ou les garages Peugeot sont quelques-unes des 33 entreprises et cinq collectivités d'Indre-et-Loire engagées dans cette démarche citoyenne. L'objectif, c'est de faire une plus grande place aux habitants de ces quartiers souvent victimes de discriminations, pour les stages de 3ème, puis pour l'accès à l'apprentissage, aux formations, aux emplois

Le dispositif repose en grande partie sur le Club Régional d'Entreprises Partenaires de l'Insertion. Le CREPI Touraine fait le lien entre des entreprises qui ont souvent du mal à recruter et une population qui a besoin d'un emploi. Souvent, le CREPI doit rappeler au futur salarié les codes du monde du travail, parfois même des choses qui semblent élémentaires, comme respecter un emploi du temps ou prévenir quand on est absent. 

Benjamin Boutineau gère l'agence de travail temporaire Adwork's, à Tours. Depuis un mois, il a déjà placé une dizaine de personnes, sans problème majeur. "90% des métiers qu'on a à pourvoir, ce sont des métiers qui ne demandent pas de diplôme, ni d'expérience professionnelle, juste du savoir-être, ce qui est une question réglée en amont par le CREPI. Ensuite, nous, on fait la jonction avec une entreprise qui nous fait confiance. Rarement, elle regarde le C.V. Elle sait qu'on lui envoie un professionnel auquel on a présenté le poste des travail, des consignes de sécurité,  un livret d'accueil et ensuite cette personne est prise en charge par les équipes et ça se passe toujours bien".

La préfète d'Indre-et-Loire réunira une fois par an les entreprises signataire du PAQTE avec les quartiers, pour assurer le suivi et faire le bilan de ce dispositif.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu