Économie – Social

Nouveau propriétaire et nouveau projet pour El Centre Del Mon à Perpignan

Par Sébastien Berriot, France Bleu Roussillon mardi 20 décembre 2016 à 20:21

Vue générale du centre Del Mon
Vue générale du centre Del Mon © Radio France - Sébastien Berriot

C'est le groupe immobilier perpignanais Sofidec qui vient de racheter le Centre Del Mon à Perpignan. Une transaction à 14 millions d'euros. Le nouveau propriétaire promet de relancer l'activité, notamment commerciale sur un site qui n'a jamais réellement fonctionné depuis sa construction en 2008.

Le Centre Del Mon, le centre commercial adossé à la gare TGV de Perpignan va-t-il enfin décoller, huit ans après sa construction ? C'est ce que promet le nouveau propriétaire du site, le groupe immobilier perpignanais Sofidec qui vient d'acheter le bâtiment pour 14 millions d'euros.

La Sofidec a dévoilé ce lundi son projet, alors que le précédent propriétaire le groupe espagnol Metrovacesa lui n'est jamais parvenu à installer au centre Del Mon une véritable activité commerciale. La base de la stratégie de la Sofidec, c'est la vente de plus de 10 000 m2 de surface de bureaux : des milliers de m2 à perte de vue dans les étages du centre Del Mon qui, en huit ans, n'ont jamais servi.

Une nouvelle stratégie

L'ancien propriétaire espagnol les avaient mis en location, mais sans résultat. La Sofidec, elle, propose une stratégie différente : la mise en vente de ces surfaces, pour un notaire par exemple, un centre médical, ou encore un cabinet comptable.

Le nouveau propriétaire affirme que de nombreuses entreprises sont déjà intéressées par ce genre d'achat en centre ville d'autant qu'avec les bureaux il y a aussi des parkings disponibles au sous sol.

La Sofidec assure que ces entreprises pourraient rapidement générer une présence au Centre Del Mon de 1.200 à 1.500 travailleurs, qui évidemment feraient fonctionner le commerce.

Des milliers de m2 de bureaux vides qui n'ont jamais été loués - Radio France
Des milliers de m2 de bureaux vides qui n'ont jamais été loués © Radio France - Sébastien Berriot

L'objectif est d'attirer une vingtaine de magasins supplémentaires, des commerces de proximité comme un coiffeur, de la parapharmacie, un assureur ou encore un magasin de téléphonie. Pour faciliter ce développement, la galerie commerciale va être revue. Pour éviter les problèmes de vent et de froid notamment, les ouvertures au plafond seront fermées.

Le groupe perpignanais prévoit aussi dans le bâtiment l'ouverture fin 2017 d'une résidence gérée pour séniors avec près de 80 appartements.

Le nouveau propriétaire du centre Del Mon, Laurent Sylvestre,  président de la Sofidec - Radio France
Le nouveau propriétaire du centre Del Mon, Laurent Sylvestre, président de la Sofidec © Radio France - Sébastien Berriot

La Sofidec s'engage dans un pari risqué. Le nouveau propriétaire mise sur sa grosse expérience dans l'immobilier, mais aussi dans le domaine commercial. Il a par exemple réhabilité un centre commercial à Barcelone.

La Sofidec a déboursé une grosse somme, 14 millions d'euros. Mais rien à voir avec le coût de construction du centre Del Mon il y a huit ans qui s'était élevé à 120 millions d'euros. C'est donc quand même plutôt une bonne opération pour le groupe perpignanais.