Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Les Fonderies du Poitou en danger

Nouveau report pour les Fonderies du Poitou !

mardi 26 mars 2019 à 19:24 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Le tribunal de commerce de Lyon devait se prononcer ce mercredi 27 mars sur l'avenir de la Fonderie Alu à Ingrandes, avant une décision vendredi pour la Fonte. Finalement, le candidat à la reprise Liberty House a demandé un nouveau délai de deux semaines pour encore peaufiner son offre.

Les Fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne), placées en redressement judiciaire. 11 mars 2019.
Les Fonderies du Poitou à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne), placées en redressement judiciaire. 11 mars 2019. © Radio France - Jules Brelaz

Ingrandes, France

Les semaines passent, s'annoncent décisives... Et finalement rien. Le repreneur potentiel des Fonderies, Liberty House, a demandé un nouveau report aux tribunaux de commerce de Lyon et Poitiers dans les dossiers Alu et Fonte, deux entreprises placées en redressement à Ingrandes.

"Nous ne voulons pas nous précipiter. L'enjeu est trop important. On a besoin d'autorisations à haut niveau. Nous demandons un report de deux semaines, c'est un peu long comme délai, mais cela évitera de devoir encore repousser si jamais nous rencontrions une difficulté de dernière minute" a déclaré Philippe Baudon, directeur Europe de Liberty House, joint par France Bleu Poitou.

Les tribunaux devraient suivre cette demande, le repreneur n'étant pas en mesure de présenter de dossier finalisé. Les prochaines audiences pourraient être fixées selon nos informations le 9 avril prochain pour l'Alu, le 10 avril pour la Fonte.