Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Nouveau samedi de mobilisation pour les gilets jaunes en Creuse

samedi 8 décembre 2018 à 12:05 Par Sophie Peretti, Sarah Vildeuil et Simon De Faucompret, France Bleu Creuse

C'est un 4ème samedi de mobilisation pour les gilets jaunes en Creuse. Ils ont manifesté dans le calme dans le centre-ville de Guéret.

Les gilets jaunes manifestent à Guéret
Les gilets jaunes manifestent à Guéret © Radio France - Simon de Faucompret

Creuse

À Paris, comme en Creuse, les gilets jaunes ne relâchent pas la pression pour ce 4ème samedi de mobilisation. À Guéret, plusieurs opérations pacifiques ont eu lieu ce 8 décembre, à différents endroits de la ville.

Manifestation dans le calme

Partis vers 10h du rond-point Pompidou, aux abords de la RN 145, les gilets jaunes ont marché jusqu'au centre-ville de Guéret. Le cortège est passé par la place du Marché, avant de s'engouffrer dans la Grande Rue, avec un passage devant la préfecture.

Autre arrêt place Bonnyaud, en ce jour de marché : les quelque 50 manifestants ont retiré leur gilet jaune un instant, afin de signifier qu'ils luttent "pour tout le monde."

"Se faire voir et entendre, et appeler plus de monde à manifester"

Après une pause de quelques heures, les manifestants se sont remobilisés vers 15h au Carrefour de Guéret. Habillés en "civils", ils ont garé près d'une vingtaine de voitures sur le parking et sont rentrés, par petits groupes, dans le supermarché.

Une fois entrés, ils ont attendus le signal pour renfiler le gilet jaune et se regrouper devant les caisses. Ils sont restés quelques minutes, le temps de scander quelques slogans et d'inviter tout un chacun à les rejoindre. "C'est l'objectif, se faire voir et se faire entendre", expose l'un des organisateurs de la manifestation. "On veut rester pacifiques et appeler plus de monde à manifester avec nous."

Un événement accueilli avec philosophie de la part de la direction du supermarché et des clients : "Ils n'ont rien cassé, ils ne m'ont pas empêchée de sortir, ils sont juste restés devant la porte", glisse une cliente sur le parking, avec son caddie rempli. "Tant que c'est fait dans le calme, on ne va pas leur en vouloir. Au contraire, ils se battent aussi pour nous."

Toujours compliqué de faire le plein à Guéret

Une volonté pacifique qui, pour certains, semblent en décalage avec la dégradation de pompes automatiques sur les stations essence des supermarchés Leclerc, Carrefour et Intermarché de Guéret. La station-essence de Carrefour est totalement paralysée. Chez Leclerc et Intermarché en revanche, on peut toujours remplir son réservoir à condition de régler durant les heures d'ouverture à la cabine de paiement.

"Beaucoup incriminent cet acte au mouvement des gilets jaunes, moi je mets ça sur le dos d'abrutis, c'est tout", assène Laurent Desfougères, représentant CFDT chez Carrefour. "Casser un outil de travail, ça ne sert pas à grand chose à part gêner la clientèle et impacter les employés." 

Interrogés à ce sujet, plusieurs gilets jaunes ayant manifesté ce samedi se sont en effet détachés de cette action, qu'ils considèrent pour beaucoup comme une "absurdité".