Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nouvelle action des pompiers professionnels au pied du Puy de Dôme

samedi 2 juin 2018 à 12:56 Par Lauriane Havard, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Une cinquantaine de pompiers grévistes à l'assaut du géant des Dômes ce samedi matin. Un lieu symbolique pour manifester leur mécontentement et marquer les esprits ! Ils ont tombé l'uniforme devant l'entrée du Panoramique des Dômes.

Une cinquantaine de pompiers professionnels réunis ce samedi matin devant le Panoramique
Une cinquantaine de pompiers professionnels réunis ce samedi matin devant le Panoramique © Radio France - Lauriane Havard

Puy-de-Dôme, France

Ils avaient promis de durcir le mouvement. C'est chose faite ce samedi matin au pied du Puy de Dôme, devant l'entrée du Panoramique des Dômes. Les pompiers professionnels du département maintiennent la pression

Les pompiers en caleçon, geste symbolique pour afficher leur colère - Radio France
Les pompiers en caleçon, geste symbolique pour afficher leur colère © Radio France - Lauriane Havard

On manque de moyens, nos services sont à poil, comme nous !

Les touristes, nombreux en ce samedi matin ensoleillé, ont eu droit à un drôle de spectacle avant de prendre le panoramique des Dômes. Les pompiers ont ôté leur uniforme pour manifester symboliquement leur mécontentement. "On manque de moyens, nos services sont à poil, comme nous !"

Une façon également de résister à la pression. "On nous avait interdit de manifester en uniforme ce samedi matin, alors voilà ce qu'il récolte le président du Conseil départemental Jean-Yves Gouttebel" lance Stéphane Bérard du syndicat national des sapeurs-pompiers professionnels du Puy-de-Dôme (SNSPP). 

Un rendez-vous avec Jean-Yves Gouttebel

Après un premier mois de grève, les pompiers professionnels puydômois réclament une réunion avec le président du Conseil départemental et du service d’incendie et de secours (Sdis 63). "On a déjà eu deux entrevues avec la préfecture et rien avec le département [...] il serait temps non ?!" s'indigne Stéphane Naël, membre de l'intersyndicale. 

L'une des principales revendications des agents concerne les effectifs. La direction du Sdis 63 a proposé dernièrement 21 recrutements. Une offre dérisoire, selon les pompiers grévistes, qui ne permettra pas de répondre aux besoins sur le terrain.