Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : Avec Metalskin, du cuivre pour neutraliser le Covid-19 sur les surfaces

-
Par , France Bleu Hérault

L'entreprise Metalskin, basée à Balaruc-les-Bains (Hérault), a développé une solution à base de cuivre qui, selon des études du CNRS de Montpellier, neutralise le Covid-19 sur les surfaces. Une chronique en partenariat avec ToulÉco Montpellier.

L'adhésif de Metalskin détruit les bactéries et neutralise les virus, dont le Sars-Cov-2
L'adhésif de Metalskin détruit les bactéries et neutralise les virus, dont le Sars-Cov-2 - Metalskin

L'épidémie de Covid-19 a eu l'effet d'un coup d'accélérateur sur l'activité de Metalskin. Depuis 2010, cette entreprise de Balaruc-les-Bains (Hérault) développe une solution à base de cuivre qui se pose sur les surfaces. Selon ses tests, elle agit sur les bactéries et les virus, dont le Covid-19. Selon une étude de l'hôpital Raymond Poincaré, en Île-de-France, le Covid-19 se transmet surtout dans l'air mais les surfaces constituent un risque lorsque la charge virale est importante.

Neutralisation du Covid-19 en deux à quatre heures

"On est vraiment sur les éléments qui sont régulièrement touchés par différentes populations, explique Stéphane Pénari, le président de la société. Par exemple, ça peut être les poignées de portes dans un hôpital, les barres dans les transports en commun. Ce sont des endroits où l'on sait que la charge bactérienne ou virale, en plus d'être importante, peut se développer."

Le produit de Metalskin détruit les bactéries et neutralise les virus, dont le Sars-Cov-2. "Il ne s'agit pas d'éliminer les particules virales mais de les empêcher d'être contagieuses", précise Stéphane Pénari. Le CNRS de Montpellier a fait une étude sur cette solution, dans des conditions réelles. Les résultats indiquent que les particules virales du Covid-19 sont neutralisées en deux à quatre heures. "Alors oui, bien sûr, ce n'est pas une puissance qui permet de s'affranchir des gestes barrières. C'est complémentaire. C'est un peu comme l'ABS sur une voiture : ça ne remplace pas le frein, ça lui permet de mieux fonctionner."

Sous forme de peinture ou d'adhésif

La solution de Metalskin se décline sous deux formes une version liquide qui se pulvérise et une version adhésive. La première est notamment utilisée par Depaepe (interphones), Axalys (menuiseries métalliques) ou Bulk and Co (distributeurs dans les épiceries en vrac). La seconde a été finalisée, par hasard, quand le Covid-19 a émergé.

"Ça nous a donné une arme supplémentaire assez pratique, poursuit Stéphane Pénari. Par exemple, dans un métro, ça paraît compliqué d'aller démonter la barre où les voyageurs se tiennent pour aller la peindre." Le bailleur social Hérault Logement et des entreprises de transport et de spectacle ont souscrit à ce format adhésif. D'ici la fin de l'année, Metalskin se lancera au Brésil, pays dans lequel l'épidémie flambe de nouveau.

Pour l'instant, Metalskin ne travaille pas avec des collectivités qui, selon Stéphane Pénari, préfèrent des solutions moins chères. "Certaines ont choisi des technologies plus fantaisistes, juge Stéphane Pénari. Leurs tests n'ont pas été réalisés en conditions réelles. C'est comme si vous développiez un produit qui ne prend pas feu et que vous le testiez dans le vide ou sous l'eau."

Interview avec Stéphane Penari

Choix de la station

À venir dansDanssecondess