Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle éco : Coop Breizh mise sur son site dédié aux produits culturels bretons

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Avec la fermeture de ses principaux clients, les librairies et les espaces culturels, Coop Breizh compte sur les commandes internet passées par les particuliers. L'entreprise vend des produits culturels liés à la Bretagne.

Chez Coop Breizh, huit salariés sur vingt-cinq sont placés au chômage partiel.
Chez Coop Breizh, huit salariés sur vingt-cinq sont placés au chômage partiel.

Livres, albums musicaux, accessoires... L'entreprise Coop Breizh installée à Spézet dans le centre Bretagne vend plus de 4000 objets culturels bretons. Sa clientèle se constitue principalement de professionnels (80%), mais ces derniers ont dû fermer depuis l'entrée en vigueur jeudi 29 octobre du second confinement. Désormais, Coop Breizh compte sur les commandes des professionnels proposant un service de "click and collect", et les achats en ligne des particuliers.

Une activité inhabituelle

"Nous devrions être en très forte activité. Nos clients professionnels devraient charger au maximum leur point de vente dans la prévision des fêtes. Ce n'est pas le cas cette année", déplore Daniel Le Teuff, le directeur de Coop Breizh. Il a dû placer huit de ses 25 salariés en chômage partiel.

Le siège de l'entreprise Coop Breizh se trouve à Spézet (Finistère).
Le siège de l'entreprise Coop Breizh se trouve à Spézet (Finistère).

Pour limiter les pertes, l'entreprise bretonne compte sur son site internet. "Nous l'avons amélioré cet été pour lui donner une meilleure visibilité et ergonomie. On constate une forte accélération des ventes de produits culturels, malheureusement, cela ne compense pas les pertes liées à la fermeture de nos clients professionnels" ajoute-t-il. L'entreprise limite aussi ses coûts de livraison : "à partir de 20 euros d'achat, il y a un centime de frais d'expédition", complète Daniel Le Teuff.

Il existe des plateformes pour faire ses achats en pensant aux emplois locaux

A l'approche des fêtes de fin d'année, le directeur de Coop Breizh en appelle à "l'intelligence collective". "Il existe des plateformes qui permettent de rester dans le circuit court, de faire ses achats en pensant aux emplois locaux, aux artistes de la région qui ont besoin du soutien des particuliers." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess