Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Dabba 2 Savoies lance les consignes pour la vente à emporter des restaurants

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

"Dabba 2 Savoies" loue des contenants aux restaurateurs pour réduire les déchets lors de la vente à emporter. Une idée née de la crise du coronavirus !

Elsa et Solène sont les deux fondatrices de Dabba 2 Savoies
Elsa et Solène sont les deux fondatrices de Dabba 2 Savoies

Réduire les déchets à usage unique lors de la vente à emporter des restaurants... en leur louant des contenants ! C'est la bonne idée d'Elsa Ortis et de Solène Binvignat qui ont lancé début mars Dabba 2 Savoies. Le nom "dabba" fait référence aux livreurs qui livrent tous les jours des lunchboxes à Bombay, en Inde. Les deux fondatrices sont encore en phase de test. Elles espèrent créer leur entreprise d'ici septembre. 

France Bleu Pays de Savoie - C'est le confinement qui vous a inspiré le lancement de vos consignes pour restaurant ?

Solène Binvignat - Oui tout à fait. Déjà au premier confinement, j'ai moi-même mangé à emporter mais je culpabilisais de produire tout ces déchets, ça m'étais insupportable. Donc l'idée m'est venue de développer un système de consignes dans ma région.

Comment ça marche ces consignes ? 

Le principe est simple : un consommateur vient chez son restaurateur. Il choisit de commander son repas dans un dabba, du nom du contenant réutilisable. Il paye une caution uniquement la première fois, puis il mange chez lui ou à l'extérieur. A tout moment il peut ramener son contenant chez un partenaire du réseau Dabba. Les restaurants nous louent les contenants qu'on leur met à disposition. A aucun moment ils les achètent. L'objectif est de réduire les déchets à usage unique de la vente à emporter.

Vous êtes en période de test depuis mars à Annecy, vous avez trouvé des collaborateurs ? 

Oui, on a déjà deux restaurants qui sont devenus nos partenaires. Ils sont situés au centre d'Annecy : Le Ouistiti à Roulettes et Ailleurs qu'ici

Bilan des courses de ce premier mois de test, vous êtes satisfaites ? 

Pour l'instant on a rencontré beaucoup de restaurateurs, donc beaucoup d'engouement et d'encouragement. Après on ne va pas se le cacher, la période est quand même difficile mais cette crise sanitaire a soulevé une réelle opportunité pour mettre en place ce système de consignes, c'est maintenant plus que jamais. L'explosion de tous ces déchets est plus que réel. Donc le premier bilan est bon, après tout reste à faire dans le changement des habitudes des consommateurs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess