Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle éco : des marchés de Noël virtuels pour sauver la fin de saison

-
Par , France Bleu Picardie

La Nouvelle Eco vous parle ce matin de ces marchés de Noël virtuels qui fleurissent sur les réseaux sociaux afin de donner quand même de la visibilité aux exposants dont les événements ont été annulés à cause de la Covid-19. Un moyen d'essayer de sauver la fin de saison.

Amélie Meusnier a créé une page Facebook pour sauver et recréer le marché de Noël de Bornel, dans l'Oise, sur le réseau social.
Amélie Meusnier a créé une page Facebook pour sauver et recréer le marché de Noël de Bornel, dans l'Oise, sur le réseau social. - Amélie Meusnier

Ils veulent sauver l'esprit de Noël et les marchés de Noël. Des Internautes se mobilisent pour aider les commerçants et les artisans à s'en sortir malgré l'annulation en cascade des marchés de Noël en Picardie. Ils organisent ainsi des événements sur les réseaux sociaux, chacun avec ses moyens. France Bleu Picardie vous explique comment vous balader parmi les étals numériques.

Nouvelle Eco : les marchés de Noël virtuels vont-ils sauver la fin de saison?

Il y a les salons organisés par des professionnels où les artisans sont guidés, installés, comme dans un vrai marché de Noël. A Amiens par exemple une centaine d'exposants a déjà répondu à l'appel de trois frères pour organiser un événement virtuel sur Facebook. C'est un groupe fermé, accessible sur invitation où les exposants doivent payer entre 79 et 179 euros le chalet.  La fédération des commerçants du centre-ville d'Amiens qui organise le "vrai" marché de Noël chaque année, a elle, demandé à l'agence amiénoise Awelty de créer une market place, plateforme en ligne. L'accès là est gratuit pour les commerçants du centre-ville et pour les exposants qui devaient être présents cette année. 

Et puis il y a des artisans et des commerçants de villes plus petites qui tentent aussi de s'organiser avec leur petits moyens. C'est le cas par exemple de Bornel dans l'Oise. Après l'annonce de l'annulation de l'événement commercial, Amélie Meusnier a eu l'idée de fédérer les artisans et d'ouvrir elle-aussi un marché de Noël sur Facebook.  Elle propose ce service gratuitement. 

Tous les artisans proposeront le retrait de marchandise en magasin ou la livraison. Mais Amélie Meusnier, gérante des secrets d'Elissa, espère surtout garder à terme ce lien entre les artisans et se servir de ce marché virtuel pour fidéliser ses clients

Choix de la station

À venir dansDanssecondess