Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

Nouvelle eco : des sapins de la région Champagne-Ardenne pour Noël

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Dès ce vendredi 20 novembre, les sapins de Noël peuvent être vendus. Les sapins pourront être livrés ou bien commandés et retirés en extérieur pour les magasins ne recevant pas de public. Soulagement pour les producteurs locaux qui vont pouvoir écouler leurs productions.

Plantation de différentes variétés de "sapins de Noël"
Plantation de différentes variétés de "sapins de Noël" © Radio France - Thomas Nougaillon

Á Résigny, aux confins de l'Aisne et des Ardennes, Grégory Charlier espère vendre un millier de sapins cette année. Sa spécialité : le sapin Nordmann, réputé comme étant le roi des rois. Le Nordmann ne perd pas ses aiguilles, bien dense, d'un beau vert foncé, il est aussi peu odorant.  

Des sapins locaux et sans phyto

C'est en 2011 que son aventure a démarré. A l'époque Grégory Charlier travaille dans la maçonnerie. Il a quelques hectares de terrain qu'une société Belge envisage de lui louer pour de nouvelles plantations de sapins.  Il se lance finalement tout seul, stoppe tout traitement chimique en 2013 et obtient la certification Bio en 2020. Pas de produits chimiques mais du désherbage mécanique et le renfort pour les parcelles les plus serrées d'une dizaine de moutons Shropshire. Des moutons qu'ils gardent toute l'année.

Des sapins entre 15 et 40 euros la pièce

Grégory Charlier  a démarré la coupe des sapins cette semaine, il les vendra entre 15 et 40 euros pièce. Il a un revendeur sur le parking Cora de Charleville-Mézières, en vendra lui même chez lui à Résigny et sur le parking Carrefour de Wittry-les-Reims. Depuis 2011 qu'il est installé, sa sapinière lui assure juste un complément de revenu saisonnier mais "ça me va bien "dit-il, lui qui a toujours aimé le grand air et le contact avec la nature.

Nouvelle Eco en écoute chaque matin à 7 h 17, l'économie en Champagne-Ardenne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess