Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

Nouvelle éco en Poitou : Les Restos du cœur de la Vienne veulent lancer un centre itinérant dans un camion

-
Par , France Bleu Poitou

Dans la nouvelle éco en Poitou, on s'intéresse ce jeudi à une initiative des Restos du coeur de la Vienne : celle de créer un centre itinérant de distribution alimentaire, soit un camion des Restos, qui assurerait des tournées dans les territoires ruraux situés loin des centres habituels.

Les Restos du Coeur de la Vienne ont commandé un camion tel que celui-ci pour aller à la rencontre des bénéficiaires isolés du département (photo d'illustration)
Les Restos du Coeur de la Vienne ont commandé un camion tel que celui-ci pour aller à la rencontre des bénéficiaires isolés du département (photo d'illustration) © Radio France - Julien Fleury

Cela faisait longtemps que l'équipe actuelle des Restos du Coeur de la Vienne avait envie de lancer un centre itinérant de distribution alimentaire : un camion tout équipé qui permettrait aux bénévoles des Restos d'aller à la rencontre des populations isolées et démunis dans les territoires éloignés des centres habituels. Avec les confinements successifs, le projet a pris du retard, mais si tout se passe bien, les premières livraisons devraient démarrer début d'année prochaine. 

Un camion neuf pour éviter les pannes

Sylvie Moriceau, la présidente des Restos du cœur dans la Vienne vise janvier prochain pour un lancement. Février au plus tard. Mais il y a encore tout à faire. Le véhicule, certes a été commandé. Il s'agit en l'occurrence d'un fourgon utilitaire rallongé qu'il va falloir équiper pour l'adapter à sa mission de centre itinérant des restos. Et tout cela nécessite un certain budget.    

"On ne pouvait pas se permettre d'envoyer les bénévoles sur des routes isolées dans un camion ancien. On a donc fait le choix du neuf, mais cela a un coût"

Et ce coût est de 40.000 euros. Alors, pour boucler le budget, l'association va solliciter les collectivités locales bien sûr, mais elle en appellera également aux dons des particuliers, par le biais d'une plateforme en ligne de financement participatif. Cette dernière devrait voir le jour dans les prochaines semaines. 

Des tournées et de la discrétion

A ce stade, les Restos du cœur de la Vienne ont identifié deux parcours dans le sud-ouest et dans le nord-est du département. L'idée, c'est d'aller à la rencontre des personnes âgées isolées et dans le besoin : "d'anciens agriculteurs qui vivent avec une maigre retraite, par exemple", comme le rappelle la présidente de l'association caritative, Sylvie Moriceau. 

"D'après certaines municipalités, certaines personnes âgées susceptibles de devenir bénéficiaires n'ont même pas le minimum vieillesse pour vivre"

Dans ces campagnes, souvent les gens ont l'habitude de se débrouiller tout seuls.  Certains n'ont pas les moyens de se déplacer. Mais s'ils ne viennent pas à nous, on ira à eux. "Et on le fera en toute discrétion pour respecter la pudeur de ces gens à qui ça ne viendrait même pas à l'idée de réclamer de l'aide."

Des denrées alimentaires puis une aide à la personne 

Dans un premier temps donc le camion des restos distribuera gratuitement des paniers alimentaires :  un lot de denrées selon le choix du bénéficiaire. Mais par la suite, il y aura aussi une aide à la personne : aide administrative pour obtenir le minimum vieillesse entre autres,  et aide sociale type vêtements, livres, loisirs, etc. Pour son centre itinérant, l'association des Restos du cœur de la Vienne aura également besoin de salles pour effectuer ses branchements électriques. Pour cela, il convient de contacter le siège des Restos du cœur à Poitiers, par téléphone ou via son site internet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess