Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle éco : le fabricant français Splash Toys récupère la licence des Bisounours et de Baby Shark

-
Par , France Bleu Paris

Le fabriquant français de jouets prépare 2021 avec deux grosses licences : les Bisounours et Baby Shark ! Deux projets pour rattraper les pertes liées au Covid-19.

Dans la réserve de Splash Toys à Bueil, Dominique Correia prépare les échantillons pour les salons pour les commandes des magasins spécialisés, des hypermarchés ou des sites de vente en ligne
Dans la réserve de Splash Toys à Bueil, Dominique Correia prépare les échantillons pour les salons pour les commandes des magasins spécialisés, des hypermarchés ou des sites de vente en ligne © Radio France - Laurent Philippot

Dans la Nouvelle éco cette semaine, on prend des nouvelles de ceux qui ont fait l'antenne cette année. C'est le matin de Noël et vos enfants sont en train de découvrir leurs cadeaux au pied du sapin. Parmi eux, il y a peut-être un jouet venant du fabricant français Splash Toys. Marc Fayad, directeur marketing, répond aux questions de France Bleu Paris. 

France Bleu Paris - Comment est-ce qu'on arrive à anticiper les jouets à la mode ? 

Marc Fayad - Ça va peut-être vous paraître drôle, mais nous nos jouets sont prévus deux ans à l'avance... Donc, en 2018. La meilleure source d'inspiration, ce sont les enfants eux-mêmes. Quand vous allez dans la chambre de votre fille ou de votre nièce, il suffit de les regarder jouer, voir ce qu'ils aiment, voir ce qu'ils inventent. Au final, on se rend compte qu'ils sont beaucoup plus créatifs que nous. Et après, on part de là pour trouver quelque chose d'innovant. L'innovation va passer par des matériaux. Elle va aussi passer par un effet "wow" quand l'enfant va ouvrir son jouet (pendant les démonstrations, lorsqu'on commence à les manipuler). 

FBP - Il y a une tendance cette année ?

M.F. - La tendance est dictée par le confinement. On se rend compte que les parents et les enfants sont à la recherche de jeux qui vont les occuper pendant un certain temps. Tout ce qui est jeux de société ou les jeux d'action. par exemple, le Malo Chiko, on en vend 100 000 chaque année en France et depuis le confinement, on a atteint un record de vente. En plus, les parents savent qu'avec un jeu comme ça, les enfants sont occupés pendant un bon bout de temps. 

FBP - Quel impact a eu la crise sanitaire sur le Noël 2020 ?

M.F. - Il y a eu un énorme impact négatif. D'habitude, le mois de novembre est le mois où les gens achètent le plus de jouets. Parce que c'est le moment où il y a le plus de pub à la télé, c'est aussi le moment où les enfants font leur liste au père noël à partir des catalogues. Et malheureusement, pendant le confinement, les hypermarchés n'avaient pas le droit de vendre de jouets et les magasins spécialisés étaient fermés.

FBP - Comment vous imaginez 2021 ?

M.F. - On raye l'année 2020 et on essaie de faire en sorte que 2021 soit mieux que 2019. Et pour ça, on a réussi à avoir deux supers projets que les enfants vont découvrir à Noël prochain. On a réussi à récupérer la licence des Bisounours. Mais aussi nous avons récupéré la licence du phénomène "Baby Shark" (la musique qui a battu des records sur YouTube) pour la France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess