Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : Marquage Avenue passe au numérique à cause du Covid à Saint-Jean-de-Védas

-
Par , France Bleu Hérault

La nouvelle éco fait découvrir ceux qui font bouger l'économie locale. On s'intéresse aujourd'hui à Marquage Avenue qui propose des personnalisations de vêtements. Le commerce installé à Saint-Jean-de-Védas a su se mettre à la vente sur internet.

la société Marquage Avenue installée à Saint Jean de Védas a créé son site pour vendre par correspondance
la société Marquage Avenue installée à Saint Jean de Védas a créé son site pour vendre par correspondance - Marquage Avenue

La Nouvelle Éco s'intéresse aujourd'hui à une entreprise qui a su, par la force des choses, s'adapter à la crise. Petite boutique de personnalisation de textile basée à Saint-Jean-de-Védas, Marquage Avenue est désormais disponible sur internet. Avec la crise sanitaire, le chiffre d'affaire a chuté. Il a fallu quatre mois pour rendre disponible tout le catalogue sur le site de Marquage Avenue. Lancé mi-décembre, le site a permis à cette entreprise de s'ouvrir à d'autres marchés. Entretien avec le gérant Sophian Touati.

Comment s'est déroulé le passage de la boutique physique au commerce en ligne ?

Nous étions un petit commerce situé à Saint-Jean-de-Védas. Malheureusement, comme de nombreux commerces, on a dû fermer durant notamment les périodes de confinement, ce qui a provoqué une perte de chiffre assez importante. Il a fallu trouver des solutions et on a eu l'idée de digitaliser notre commerce avec tout notre catalogue en ligne. 

Vous proposez des personnalisations de textile, t-shirt, sweats... et vous produisez tout sur place ?

Exactement. Notre activité principale est la personnalisation textile, à la fois pour les particuliers lorsqu'ils veulent faire des cadeaux pour des anniversaires ou pour Noël, mais également pour des entreprises ou des associations qui souhaitent avoir des tenues, le logo, à l'image de leur société. Et en effet, nous imprimons tout sur place. Nous avons toutes les machines pour réaliser les impressions et les marquages nous-mêmes, ce qui nous permet finalement d'arriver à être compétitif au niveau tarif face à des grands acteurs du marché, notamment sur Internet. Nous parvenons à nous positionner au niveau tarif parce qu'on est compétitif dans la mesure où on imprime tout sur place à Saint-Jean-de-Védas. 

Le Covid c'était presque un mal pour un bien. Il vous a obligé à vous adapter et à vous ouvrir à de nouveaux marchés ?

On peut le voir de ce côté là puisque sans le Covid, on n'aurait peut-être pas passer le cap de la digitalisation, ce qui nous permet de toucher un autre public. Mais le Covid a eu un impact, même hors confinement, puisque de nombreuses manifestations ont été annulées, comme le Marathon de Montpellier ou encore la Ruée des Fadas. On a eu vraiment une perte de chiffre d'affaire et il a fallu qu'on réagisse. Cette solution de la digitalisation nous paraissait intéressante, même si ça nous a pris quatre mois. Mais, aujourd'hui, on est content puisqu'on a lancé notre site mi-décembre avec de plus en plus de visiteurs chaque jour. Donc c'était une bonne chose. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess