Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : une IGP élargie pour les tommes des Pyrénées

-
Par , France Bleu Occitanie

De nouveaux fromages bénéficient depuis peu de l'indication géographique protégée (IGP) "Tomme des Pyrénées". Un moyen pour les producteurs, souvent durement touchés par la crise, d'attirer de nouveaux clients.

L'IGP est élargie a de nouveaux types de tommes, cela concerne potentiellement un peu plus de 400 producteurs et transformateurs
L'IGP est élargie a de nouveaux types de tommes, cela concerne potentiellement un peu plus de 400 producteurs et transformateurs - Association "Les Fromagers Pyrénéens"

C'est une indication géographique protégée qui concerne désormais potentiellement plus de 400 producteurs et transformateurs : l'IGP Tomme des Pyrénées vient d'être élargie à de nouveaux produits. Jusque là, elle était réservée aux fromages à pâte pressée non cuite au lait de vache pasteurisé. Elle est désormais accessibles au tommes de chèvre et aux tommes de fromages mélangés (vache/brebis par exemple) . Alors qu'est-ce que cela change exactement ? Interview d'Olivier Beaufils, producteur de lait au pied des Pyrénées, en Haute-Garonne, et membre de l'association "Les fromagers Pyrénéens".

Ce nouveau label, élargi. Qu'est-ce que ça change ?

Déjà ça vient ancrer sur les territoires une pratique ancestrale de fabrication fromagère. L'IGP vient d'être accordée, donc on va pouvoir l'éprouver maintenant, mais effectivement, je pense qu'avec la période que l'on vient de vivre, le consommateur a besoin de retrouver de l'authenticité, de la proximité.

Justement : la crise sanitaire a perturbé un large pan de l'économie. Vous vous en sortez comment ?

Pendant le premier confinement, et ça s'est plus ou moins confirmé pendant le deuxième, tout ce qui est produit à la coupe, les ventes ce sont effondrées. On est même tombé à zéro. Par réflexe peut-être individuel, chacun a préféré les emballages sous vides, et les emballages individuels. Sur ces aspects là ça a été compliqué. Et les fromages "typiques" ont été impactés. Mais en même temps les gens cherchaient des produits de proximité. Donc l'IGP est aussi là pour rassurer le consommateur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess