Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : une start-up toulousaine accompagne les séniors pendant la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Occitanie

La start-up toulousaine "Bonjour Sénior" accompagne les personnes âgées et leurs aidants via un site internet qui permet de trouver et de comparer des offres de services et de produits spécifiques. Une activité qui s'est modifiée en raison de la crise sanitaire.

L'équipe toulousaine de la start-up
L'équipe toulousaine de la start-up - Bonjoursenior

Accompagner les séniors dans leurs problématiques, en particulier durant la crise sanitaire , voilà l'objet du site internet "Bonjour Senior", fondé il y a trois ans par une start-up toulousaine, qui emploie 13 personnes. Une start-up confrontée notamment à la crise du Covid-19,  qui vient modifier le quotidien de ses utilisateurs. Comme pour beaucoup d'entreprise, la crise sanitaire a eu un effet sur l'activité de Bonjour senior.

Son fondateur, Marc Waller, confirme : "Aujourd'hui on est beaucoup plus sur des problématiques de maintien à domicile. Concrètement, cela peut être sécuriser la salle de bains, qui est le lieu où il y a le plus de chutes (...) La crise sanitaire a eu pour effet de permettre aux seniors de réfléchir vraiment à l'aménagement de leur maison pour y vivre plus longtemps alors qu'avant, c'est vrai que la solution par exemple des établissements spécialisés, des maisons de retraite, s'envisageait plus facilement".

Des demandes de maintien à domicile en forte augmentation

Les demandes liées au maintien à domicile représentent aujourd'hui près de 70% de l'activité de Bonjour senior. La start-up toulousaine fait face à une demande croissante : le nombre de personnes accompagnées à été multiplié par quatre, si bien que ses effectifs ont doublé en un an. La prochaine piste de développement est de proposer un accès et un accompagnement aux subventions auxquelles ont droits les séniors : "Les aides de l'État, les aides des caisses de retraite pour financer son maintien à domicile, car cela peut vite coûter cher" détaille Marc Waller.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess