Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : les ventes d'instruments de musique en hausse aussi à Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

Les ventes d'instruments de musique ont explosé depuis le premier déconfinement. Un regain d'intérêt qu'a également constaté le gérant du magasin, La Clé de sol à Dijon, même si tout n'est pas rose. C'est le thème de la Nouvelle éco ce vendredi 19 février 2021.

 Le magasin, La Clé de sol, exste depuis 1948 à Dijon, rue Bossuet.
Le magasin, La Clé de sol, exste depuis 1948 à Dijon, rue Bossuet. - Pierre-Claude Jacob

Les ventes d'instruments de musiques se sont envolées en 2020 ! Les deux confinements et le contexte de crise ont poussé de très nombreux Françaises et Français à reprendre ou à se mettre à la musique. Un phénomène aussi constaté à Dijon, par le gérant de, La Clé de Sol. "Objectivement oui on constate un regain pour la pratique instrumentale", précise Pierre-Claude Jacob, le gérant de la boutique.

Pianos, guitares et home studio

Et dans le trio de tête on trouve d'abord, "les pianos en premier qui plaisent beaucoup, les guitares se portent bien également et on noté toute la partie home studio, pour les gens qui font de la musique chez eux, qui sont venus s'équiper en cartes son, en micros d'enregistrement pour une pratique de musiques actuelles à la maison" poursuit le responsable du magasin dijonnais.

Mais une année qui reste mitigée

Malgré cet engouement pour les instruments de musique, le gérant estime à 15-20% la baisse de son activité, "compte tenu de tous les mois perdus ce n'est pas catastrophique et on devrait sauver en partie cette année grâce aux aides et aux allègements de charge" estime Pierre-Claude Jacob. Mais le patron de la Clé de sol, reste prudent car il note depuis le début de l'année 2021, "une baisse, les gens accusent le coup et si on a bien travaillé après le premier et le deuxième confinement, hélas on n'a pas rattrapé tous les mois perdus."

La concurrence du web 

La concurrence du web a aussi fait perdre du chiffre d'affaires au magasin dijonnais. "C'est une force d'accueillir les gens dans notre magasin de proximité, de leur montrer les instruments et de leur faire essayer mais c'est aussi une faiblesse de n'avoir pas de ventes sur internet car quand on est fermé les gens se dirigent vers le numérique et on a perdu du chiffre d'affaires à cause de cela", reconnait le gérant. Pierre-Claude Jacob qui espère une issue rapide car, "cet engouement va forcément retomber", dit-il, "la pratique instrumentale c'est bien tout seul, mais c'est surtout avec les autres ou pour aller voir des concerts."

Réécoutez la Nouvelle éco ce vendredi 19 février 2021 avec notre invité, Pierre-Claude Jacob, le gérant de la Clé de sol

Choix de la station

À venir dansDanssecondess