Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ingrandes : nouvelle journée de mobilisation aux Fonderies du Poitou

vendredi 9 novembre 2018 à 15:21 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

Ce vendredi 09 novembre, les salariés des Fonderies du Poitou se sont de nouveau mobilisés. Les machines n'ont pas tourné de la journée. Dehors, quelques 300 salariés ont manifesté et bloqué un temps la nationale 10.

300 manifestants se sont rassemblés toute la journée devant les Fonderies.
300 manifestants se sont rassemblés toute la journée devant les Fonderies. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Ingrandes, France

Les salariés des Fonderies du Poitou, à Ingrandes-sur-Vienne, se sont de nouveau mobilisés pour sauver leurs emplois ce vendredi 09 novembre. Dans les bâtiments de l'entreprise, les machines sont restées à l'arrêt toute la journée. Et pendant plusieurs dizaines de minutes les manifestants sont allé bloquer la nationale 10. 

Une centaine d'emplois toujours menacés

De retour devant l'entreprise, les prises de parole de délégués syndicaux et d'élus se sont enchaînées. "Nous allons nous battre pour garder nos emplois" pouvait-on entendre dans les rangs de la manifestation. Ou encore, "on a un savoir-faire ici, aux Fonderies", "c'est à l'Etat de convaincre Renault d'investir dans le Poitou", etc.

Nous allons nous battre pour garder nos emplois

Des pancartes devant les Fonderies. - Radio France
Des pancartes devant les Fonderies. © Radio France - Manon Vautier-Chollet

Début octobre, un plan social a été annoncé à la fonderie Fonte à Ingrandes. Sur les 416 emplois actuels, 103 sont menacés. En 2019, Renault, principal client des Fonderies fonte, pourrait diviser par deux les commandes en passant 800.000 à 400.000 culasses à fabriquer