Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nouvelle journée de mobilisation contre les réformes gouvernementales : peu de perturbations attendues localement

mercredi 15 novembre 2017 à 19:32 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce 16 novembre marque une nouvelle journée de grèves et de manifestations en France contre "les attaques dans tous les domaines" dixit les syndicats. Des rassemblements sont prévus à Caen, Alençon, Saint-Lô ou Cherbourg notamment. Mais, sauf surprise, la mobilisation s'annonce limitée.

Mobilisation à Caen (illustration)
Mobilisation à Caen (illustration) © Radio France - Esteban Pinel

Les revendications sont nombreuses : retrait des ordonnances contre la loi travail, maintien des emplois aidés, revalorisation des moyens dans le service public ou encore refus du hausse de la CSG et de la baisse des APL. Et la liste n'est pas exhaustive ! Malgré cela (et peut-être faute d'une ligne directrice claire), les syndicats ne s'attendent pas à une forte mobilisation.

Trafic normal à la SNCF

A la SNCF par exemple, le trafic sera normal, seul le service aux guichets va être perturbé. Dans l'Education Nationale, Il faudra attendre la fin de matinée pour connaître la mobilisation. Pourquoi peu de perturbations à priori ? La faute "à une absence d'unité syndicale" d'après le secrétaire départemental FO du Calvados, Pierrick Salvi. En effet, la CFDT, une nouvelle fois, n'appelle pas à faire grève. Mais "on sent la colère monter" estime Philippe Poisson de la CGT, sans être sûr que cela se traduise dans la rue, cette fois-ci en tout cas. Des rassemblements sont prévus notamment ce mardi à 10h30 à Caen, Cherbourg et Saint-Lô, à 11h30 à Alençon et à 17 h à Flers, à l'appel de FO, la CGT, Solidaires et la FSU, rejoints par les syndicats étudiants UNEF et UNL. Il sera alors temps de se compter.