Économie – Social

Commerçants et artisans de Vaucluse divisés sur le RSI

Par Philippe Chauché et Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse lundi 21 septembre 2015 à 18:24

Le Régime Social des Indépendants
Le Régime Social des Indépendants © Max PPP

Le Régime Social des Indépendants est géré par "des abrutis" estiment des artisans vauclusiens. D'autres le défendent. Le député LR vauclusien Julien Aubert propose une réforme.

Le RSI, le Régime Social des Indépendants fait toujours polémique. Des commerçants et des artisans manifestaient lundi à Paris pour qu'il soit réformé. 

Un régime fondé en 2006 pour les indépendants, les artisans et les commerçants.

"Au RSI, ils ont confondu mon chiffre d'affaires et mon bénéfice : ce sont des abrutis qui ne savent pas lire". (Anne-Marie Diennet, gérante indépendante à Apt)

À Apt, Anne-Marie Diennet gère la société Galight, elle dénonce des erreurs de gestion du RSI. Elle a calculé qu'elle a trop versé au RSI mais peine à récupérer son dû.

Anne-Marie Diennet gérante de la société Galight d'Apt

"Je ne comprend pas le mouvement frondeur contre le RSI : il y a des possibilités d'étalement ou de négociation des paiements". (Cathy Clota artisan taxi indépendante à Avignon)

À Avignon Cathy Clota est artisan taxi indépendante. Elle est aussi vice-présidente de l'Union Professionnelle Artisanale de Vaucluse et défend ce régime social des indépendants.

Cathy Clota vice-présidente de l'Union Professionnelle Artisanale de Vaucluse