Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

"Nouvelle vie professionnelle" : une opération de recrutement pas comme les autres

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Plus de 120 demandeurs d'emploi ont rendez-vous ce jeudi matin à la Cité des entreprises à Saint-Étienne. Certains ont sans doute rendez-vous avec leur "nouvelle vie professionnelle". En tout cas c'est l'idée : dès que le courant passe, enchaîner avec une formation déjà en place et recruter.

L'opération "Nouvelle vie professionnelle" a lieu dans les locaux de l'UIMM, à la cité des entreprises, boulevard de l'Etivalière à Saint-Étienne.
L'opération "Nouvelle vie professionnelle" a lieu dans les locaux de l'UIMM, à la cité des entreprises, boulevard de l'Etivalière à Saint-Étienne. © Radio France - ER

Saint-Étienne, France

"Il fallait qu'on change de méthode, que ce soit plus efficace", lance Sylvie Plotton, secrétaire générale de la FNTR 42, la fédération des transports routiers. C'est une des branches professionnelles à l'origine de l'opération "Nouvelle vie professionnelle" ce jeudi 10 octobre, avec aussi la métallurgie.

Recherche chauffeur poids-lourds désespérément : des centaines de postes à pourvoir

Il faut dire que le secteur a bien du mal à trouver de nouveaux chauffeurs poids lourds alors que rien que cette année, les entreprises ont fait état de 600 projets de recrutement, la plupart en CDI et à temps plein. Les besoins sont même estimés à 900 postes à pourvoir d'ici 2025 dans la Loire. Le transport des marchandises subit de plein fouet sa pyramide des âges : il faut remplacer les conducteurs de camion dont la moitié a plus de 50 ans. Le transport de voyageurs mise aussi sur cette opération pour attirer de futurs nouveaux conducteurs d'autocar. Même topo -si ce n'est plus aigu- en métallurgie avec 1.800 offres en 2019 pour des postes d'opérateur-régleur numérique, chaudronnier, électrotechnicien ou opérateur de maintenance.

On ne va pas les lâcher ! dixit le coordinateur du projet 

Reste à faire tomber quelques a priori et autres idées reçues ou plutôt dépassées du métier. C'est notamment pour ça que lors de ce premier rendez-vous "Nouvelle vie professionnelle", des salariés doivent témoigner de leur quotidien, des nouveaux camions complètement high-tech qu'ils conduisent. Il est même prévu de monter en cabine avant d'échanger dans la foulée avec des formateurs d'entreprises de transport. 

Dans la même idée de battre le fer tant qu'il est encore chaud, les personnes intéressées pourront enchaîner avec un entretien individuel afin de caler de suite la prochaine étape. Une immersion et surtout les formations ad-hoc en passant notamment par une remise à niveau si nécessaire afin de lever tout frein éventuel à cette nouvelle vie professionnelle dès le départ.  "On ne va pas les lâcher ! ", commente le coordinateur de cette opération, sous-entendu à peine masqué au temps qui peut s'écouler habituellement entre de grandes opérations et la suite concrète. Objectif affiché : vingt entrées en formation dans les semaines à venir.

Deuxième épisode en janvier

Du coup le succès est au rendez-vous. Les organisateurs tablaient sur 100 participants, finalement ils sont 126. Cette fois, c'est donc complet. En revanche le deuxième épisode est programmé pour janvier, un par trimestre ainsi qu'un salon au Zénith de Saint-Étienne. Le secteur du bâtiment sera cette fois de la partie. 

INTERVIEW Jérémie Servel, coordinateur de "Nouvelle vie professionnelle"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu