Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Nouvelles coupures de courant à Périgueux : les commerçants et professionnels devraient déposer plainte

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Excédés par une nouvelle coupure de courant ce vendredi 24 janvier, des commerçants, soignants et autres professionnels du centre ville de Périgueux se sont regroupés dans un collectif et devaient déposer plainte. Mercredi, deux agents d'Enédis avaient été placés en garde à vue.

Les coupures de courant se sont multipliés ce vendredi 24 janvier à Périgueux mais aussi à Razac sur l'Isle
Les coupures de courant se sont multipliés ce vendredi 24 janvier à Périgueux mais aussi à Razac sur l'Isle © Radio France - Tifany Antkowiak

Périgueux, France

Les commerçants, professionnels de santé et autres professionnels du centre ville de Périgueux sont excédés par les coupures de courant à répétition ces derniers jours. Ils se sont regroupés au sein d'un collectif et devaient déposer plainte ce vendredi 24 janvier.

"Ça suffit ! On en a assez" ! dit une chirurgienne-dentiste

"C'est la troisième coupure" dit cette chirugienne-dentiste du centre ville de Périgueux, très agacée. "Il y a des chirurgiens qui travaillent sur de l'humain, sur de la chair. Quand on fait des chirurgies on se retrouve avec des patients anesthésiés, coupés, on doit les renvoyer chez eux après les avoir recousus. Qui va assumer s'il y a un problème ? On va déposer plainte parce que ça suffit, on en a assez".

"J'espère qu'un jour ça tombera sur un manifestant et qu'il en bavera"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu