Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Nouvelles perturbations attendues mercredi sur le périphérique de Caen

mardi 31 mai 2016 à 18:52 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Pas une semaine ou presque sans perturbation sur le périphérique caennais : cette fois-ci, les opposants à la loi travail se retrouvent à Mondeville 2 mercredi dès 6h30. Ils pourraient décider de se positionner ensuite sur un ou 2 ronds points stratégiques.

Il y a 15 jours sur le périphérique caennais
Il y a 15 jours sur le périphérique caennais © Radio France - Marc Van Torhoudt

Caen, France

Un rendez-vous au petit matin pour une action interprofessionnelle et intersyndicale pour dire non, une nouvelle fois, à la loi El Khomry : "on est toujours dans l'action tant que le projet de loi reste en l'état" précise Jean-Louis Delaunay de la CGT Transports, avant de rajouter : "on va bloquer les poids-lourds mais laisser passer les véhicules particuliers pour favoriser au maximum le passage des usagers qui vont au travail le matin."

L'action doit durer jusqu'à la mi-journée

Quel sera l'ampleur du rassemblement ? Là est tout l'enjeu de cette action prévue pour durer jusqu'à 12 heures mais les syndicats eux-mêmes sont prudents. Pas sûr qu'ils soient nombreux au petit matin alors que "d'autres actions sont prévues mardi 7 et jeudi 9 juin" à Caen et ses alentours prévient Sheik Bousseau au nom du Collectif CQFD (pour "Le code qu'il faut défendre") qui rassemble différents partis de gauche et des syndicats. Il sera alors temps de faire un point sur l'état de la mobilisation.

L'interview de Jean-Louis Delaunay de la CGT Transports